Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rabah BENSAIDI : "Rendez-vous dans un mois pour la commémoration du 12 mai 1962"

 Coordinateur national de l'édition 2015 de la commémoration du 12 mai 1962, Rabah BENSAIDI nous accorde un entretien à un mois de la commémoration du 12 mai 1962. Il profite de l'occasion pour évoquer sa mission et le sens de ce rendez-vous annuel de mémoire que constitue le 12 mai 1962, Journée de l'abandon, du massacre des harkis et des conditions d'accueil des rescapés dans des camps en France.

Télégramme de l'Abandon des Harkis de Pierre Messmer

Harkis et Pouvoirs publics : Nous sommes à un mois de la Journée de l'abandon, du massacre des harkis et des conditions d'accueil des rescapés dans des camps en France. Vous êtes prêt pour cette édition 2015 ?

Rabah BENSAIDI : Moi, je suis prêt et investi depuis plusieurs semaines dans cette belle ambition de mémoire que constitue la commémoration du 12 mai 1962. Et cela, aussi bien dans ma mission de coordinateur national de cette édition de 2015 que dans la préparation de cette commémoration à Montpellier, la ville qui m'est chère et où je suis un responsable associatif.

Par ailleurs, je ne doute pas que tous les responsables associatifs de la communauté harkie qui se sont rapprochés de moi et du Comité national de commémoration sont dans le même état d'esprit pour faire de la commémoration du 12 mai 1962, le désormais grand rendez-vous annuel de la mémoire du drame des harkis.

 

Harkis et Pouvoirs publics : Justement, la commémoration du 12 mai 1962 doit-elle remplacer l'hommage aux harkis du 25 septembre ?

Rabah BENSAIDI : La question est posée par certains et il y a un débat sur la pertinence de maintenir un hommage à cette date, le 25 septembre. Une date qui ne parle ni aux harkis, ni à leurs enfants. Par contre, le 12 mai 1962, c'est une date qui a du sens sur le plan historique. Le drame des harkis a débuté le 12 mai 1962. Ce jour-là, les gouvernants français de l'époque prenaient le premier acte officiel d'abandon des harkis à leur propre sort sur le sol algérien. Saïd BALAH, responsable associatif dans le Loiret, a très bien expliqué cela dans un récent article consacré au 12 mai 1962. Pour ne pas oublier ce jour-là, pour donner du sens à la mémoire du drame des harkis, il faut donc commémorer le 12 mai 1962 dans un mois, le mardi 12 mai 2015 !

Harkis et Pouvoirs publics : La commémoration du 12 mai 1962 repose actuellement sur les associations de la communauté harkie. Comment se mobilisent-elles pour ce rendez-vous de mémoire ?

Rabah BENSAIDI : Il est exact que la commémoration du 12 mai 1962 repose principalement sur le tissu associatif de la communauté harkie. J'ajoute que le monde combattant est à nos côtés pour ce rendez-vous de mémoire. Reste que le tissu associatif compte un grand nombre d'associations de harkis. Or, seules les associations qui ont une réelle activité et qui disposent d'une réelle visibilité localement ont été en mesure de se rapprocher du Comité national de commémoration du 12 mai 1962. Ce sont donc ces associations qui commémoreront le 12 mai 1962 aux quatre coins de la France dans un mois. Je pense à des gens comme hacène ARIF dans le Gard, Rabah IGHLAMEUR dans l'Aveyron et à tous les responsables d'associations qui vont commémorer bientôt le 12 mai 1962 aux quatre coins de la France. D'ailleurs, je tiens en ma qualité de coordinateur national à saluer leur travail en faveur de la mémoire de nos parents.

Harkis et Pouvoirs publics : Comment fait-on pour organiser une cérémonie du 12 mai 1962 dans son département quand on est responsable associatif ?

Rabah BENSAIDI : C'est très simple. Le Comité national de commémoration a adopté et diffusé le 28 février dernier la directive nationale de commémoration du 12 mai 1962. Cette directive est un véritable mode d'emploi pour toutes celles et tous ce qui veulent organiser une cérémonie dans leurs départements, leurs villes ou leurs villages. Enfin, le Comité national de commémoration est à leur disposition pour les éclairer et les accompagner dans leur démarche pour organiser une cérémonie le 12 mai prochain. D'ailleurs, je tiens à rappeler que le 12 mai 1962 appartient à tout le monde, il n'appartient à personne. Donc, nous devons tous être mobilisés derrière cette date fondatrice du drame des harkis.

Harkis et Pouvoirs publics : Si vous aviez quelques mots à adresser aux familles de harkis, quel serait votre message en votre qualité de coordinateur national de l'édition 2015 du 12 mai 1962 ?

Rabah BENSAIDI : Mobilisez-vous pour la commémoration du 12 mai 1962. Rapprochez-vous de vos associations et prenez part à la cérémonie qui sera organisée dans votre département le mardi 12 mai 2015. Il en va du devenir de la mémoire du drame des harkis. Alors, rendez-vous le 12 mai prochain aux quatre coins de la France pour nous souvenir et faire connaître la mémoire de nos parents !

_______

Directive nationale de commémoration du 12 mai 1962 édictée le 28 février 2015 :

Article Source :

 

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article