Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le drame des harkis commémoré à Bias (47)

Le dépôt de gerbe, avant la « Marseillaise » chantée par l'assemblée.

Photo DDM, Lucien Mercier

Depuis 2010 en France et 2013 à Bias, le 12 mai 1962 est commémoré comme principal rendez-vous de mémoire du drame vécu par les harkis.

Ce jour-là, les premiers actes officiels sous forme de télégrammes pris au nom de la République ont été édictés par le ministre des Armées Pierre Messmer et le ministre d'État chargé des Affaires algériennes Louis Joxe pour ordonner aux autorités françaises en Algérie d'abandonner les harkis et leurs familles à leur propre sort sur le sol algérien.

Mardi matin, une cérémonie commémorative devant la stèle d'Astor a été organisée par l'Association des résidants des cités Astor et Paloumet sous l'égide du Comité national de liaison des harkis, en présence de Patrick Cassany, vice-président du conseil général, et de Michel Mingo, maire de Bias.

Tour à tour, Mohand Saci et Bouaza Gasmi, présidents respectifs de ces groupements, ont stigmatisé l'action de la France dont «les différents gouvernements n'ont pas publiquement reconnu leur responsabilité dans l'abandon des harkis, le massacre de près de 200 000 d'entre eux restés en Algérie et des conditions d'accueil des familles des rescapés transférées dans des camps en France».

Les deux intervenants en ont appelé au Président de la République pour l'instauration d'une loi de réparation et d'indemnisation des victimes.

Article Source : La Dépêche du Midi

*******

Dorénavantsi vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article