Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mouvement harkis grand sud Contribution écrite suite dernières réunions en Préfectures de Région

  Communiqué MHGS

 

Suite aux réunions des Comités de Concertation dans différentes Préfectures de Régions, voici une contribution pour une réflexion commune.

Après presque 9 mois d'existence des comités de concertation mis en place dans certaines Préfectures de Région, un certain nombre de nos représentants ont été à nouveau invités à se réunir.

Certains de ces représentants ont décidé d'être présents afin d'apporter, si nécessaire, les contradictions utiles.

Sachant, malgré tout, que le bilan d'étape qui allait leur être présenté ne serait pas à la hauteur du plan d'actions  "d'urgences sociales", présenté publiquement, via un média-training bien orchestré, par les services du Premier Ministre.

Ces représentants avaient conscience que les résultats n'étaient pas à la hauteur des espoirs suscités par ces annonces publiques ; les constats sur le terrain étaient globalement négatifs.

Conscients également, que les différents services de l'Administration de l'État, sollicités par le Gouvernement pour la mise en place de ce plan d'action «  d’urgence sociales », n'ont pu bénéficier de moyens conséquents pour une véritable réussite, qualitative et quantitative !

C'est dire l'ambition donné à ce plan d'actions "d'urgences sociales" !

Ceci étant dit, et bien auparavant, certains de ces représentants associatifs ont réitéré leur appel solennel  à l’attention du Président de la République François Hollande, d'honorer son engagement dans sa déclaration à destination des associations de harkis

(courrier du 5 Avril 2012)

"Comme je m’y suis engagé, si le peuple français m’accorde sa confiance, je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées dans des camps en France. Au-delà de cette reconnaissance tant espérée et tant attendue, que l’actuel président sortant a refusé d’accomplir, je veux ici vous faire part de mon intention d’assurer aux Harkis et à leurs descendants la reconnaissance de la République".

Ils demandent également que cela soit l'intitulé d'un projet de loi à faire voter à l'Assemblée Nationale pour qu'enfin il y ait une juste réparation des préjudices subis.

Ils affirment qu'ils ne se contenteront plus d'annonce éphémère (moins de 50 minutes) parue sur le site du Ministère des Anciens Combattants le 25 septembre 2014, journée nationale d'hommage aux anciens harkis, .

Ils sont prêts à utiliser tout les moyens dont ils disposent dans leur État de droit pour faire entendre leur mécontentement et pour obtenir, enfin, cette revendication ultime pour le respect et la mémoire des anciens Harkis et de leurs familles.

"Après la trahison, après l’abandon, les massacres, puis  l'exil; après l'exil, l'oubli et avec une constante et terrible impression d'être méprisé, malgré les énormes sacrifices consentis et des terribles préjudices subis".

MHGS

*******

Pour info

Cliquez sur la photo

Sarkozy et Hollande sont deux clones...

2012

 

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article