Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une délégation s'est réunie ce lundi matin devant la sous-préfecture de Villeneuve-sur-Lot.

Lot-et-Garonne : les harkis demandent réparation

Une délégation a été reçue ce lundi matin à la sous-préfecture de Villeneuve-sur-Lot.

© Julien Pellicier

 

Un peu moins de deux ans après sa grève de la faim, longue de 18 jours, revoilà Boaza Gasmi. Le président du comité national de liaison des Harkis était ce lundi matin, en compagnie d'une dizaines de soutiens, devant la sous-préfecture de Villeneuve-sur-Lot où une délégation a été reçue en milieu de matinée.

La communauté, qui se dit "révoltée", veut entendre son mécontentement. Selon ses membres, "François Hollande n'a pas tenu ses engagements." Tous rappellent le jugement rendu le 10 juillet 2014 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise : "La France a été condamnée pour ses fautes. Maintenant l'État doit respecter ce verdict et agir en conséquence. Il faut qu'un débat soit organisé à l'Assemblée nationale pour définir un Loi cadre et des réparations."

"On saura agir"

Concernant ces dernières, Boaza Gasmi et Larbi Bouzaboun ne veulent pas s'étendre : "On ne parle pas d'argent. Mais une fois autour de la table, on discutera." Seule certitude, eux ne veulent pas entendre parler de "mesures sociales ou de réponses de droit commun." Et de conclure : "Si François Hollande pensent que les Harkis n'ont droit à rien, qu'ils n'ont rien fait pour la France, qu'il le disent. On saura agir."

Article Source : logo-sud-ouest

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy 02/09/2015 11:08

Bonjour,
Bien que courageuses et à respecter ces actions ne résoudront pas la problèmatique "HARKIS"
Il n'y a que dans l'union régionale ou mieux nationale que le poids de la communauté Harkie se fera sentir.
Les Assises du Grand Sud arriveront, souhaitons le, à apporter une réponse quant aux actions à entreprendre pour le bien commun des Harkis et de leurs descendants.
Un militant de la cause Harkis.