Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
">

         harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la mémoire, et la culture.

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé. 

Interviews  audio, Archives  Départementales  de  La  Dordogne, vidéo Harkis  Dordogne.com © Photos - G.G

 

- 280  539  Visiteurs  Uniques -

Agenda, dates des manifestations harkis

   Contact HarkisDordogne.com

Afficher l'image d'origine

Cliquez sur l'affiche

Exposition parcours de harkis vendredi 7 et samedi 8 juillet 2017 à Meillon (64)

Cliquez sur la photo

L'association harkis Dordogne visite le mémorial de Rivesaltes (66)

15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:47

Histoire: à Rivesaltes, "on devenait invisibles", selon l'auteure de "Fille de harki"

Du camp de Rivesaltes, où elle a abouti au sortir de la guerre d'Algérie, Fatima Besnaci-Lancou, fille de harki, se souvient surtout de "l'atmosphère de désespérés" qui y régnait: "la relégation, c'est ça: vous devenez invisibles".

 

Bien-sûr, il y avait ce "vent glacial qui s'engouffrait sous les tentes", "ce froid absolument insupportable" qui "cisaillait les mains" et lui laissa des engelures pendant des années.

 

Bien-sûr, il y avait cette "pénurie d'eau" qui la forçait à courir après le camion-citerne avec une casserole. Le manque d'hygiène, les puces et la tuberculose.

 

Bien-sûr, il y avait "la sirène stridente qui hurlait dans le camp, pour aller chercher de quoi se nourrir". Et aussi le "bruit continuel" du vent projetant les fenêtres en ferraille contre les murs.

 

Mais c'est surtout l'impression d'une "surpopulation de désespérés", d'"indésirables", qui a marqué la fillette d'alors, devenue depuis grand-mère.

 

Fatima Besnaci-Lancou avait 8 ans lorsqu'elle a franchi, fin 1962 avec ses parents et ses petite soeurs, le camp militaire Joffre à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), dont le musée-mémorial sera inauguré vendredi par le Premier ministre Manuel Valls. Elle passera au total dix-sept ans dans des camps harkis.

 

A Rivesaltes, les réfugiés sont d'abord entassés sous les tentes, "une vie assez abominable", avant d'intégrer, une fois restaurées, les baraques en dur qu'occupaient vingt ans plus tôt Espagnols, juifs, tziganes, collaborateurs et autres prisonniers de guerre.

 

Derniers arrivés dans ce flux de déplacés, les harkis y resteront jusqu'à la fermeture officielle du camp en décembre 1964 et au-delà.

 

- 'Comme des fourmis dans tous les sens' -

 

Avec 10.000 habitants fin décembre 1962, le camp de Rivesaltes est alors la deuxième ville des Pyrénées-Orientales après Perpignan.

 

"Cette surpopulation, avec le manque d'hygiène, le manque d'intimité, le manque d'eau, ça faisait une atmosphère de désespérés", dit-elle à l'AFP avant l'inauguration du mémorial, dont elle est membre du conseil scientifique.

 

"La petite fille que j'étais se souvient que tout le monde courait dans le camp comme des fourmis qui allaient dans tous les sens", raconte l'auteure de plusieurs ouvrages dont "Fille de harki" (2003) et "Les harkis envoyés à la mort" (2014).

 

"Je ne comprenais pas pourquoi on ne voyait pas de Français de France; pourquoi la France, c'était les fils barbelés, pourquoi c'était un pays de vent et de froid", ajoute-t-elle. "J'ai le souvenir d'une femme qui criait sous la tente en accouchant, des enfants qui mourraient. J'ai ressenti l'abandon de la société française".

 

"En fait, quand on est dans un camp, on n'est pas en France, on est au milieu de nulle part", témoigne la sexagénaire, convaincue que Rivesaltes était pour les harkis "un camp de relégation" pour les "indésirables" de confession musulmane qu'ils étaient.

 

"On attendait que le temps passe", se rappelle-t-elle, et "on devenait invisibles". "La relégation, c'est ça, vous devenez invisibles, vous devenez suspects (...) C'est un énorme fardeau, qu'il faut symboliquement déposer avec ce mémorial". Un mémorial qui selon elle doit être découvert à la lumière du "flot" de réfugiés syriens fuyant aujourd'hui les massacres.

 

"Ma tête résonne de tout ça", dit-elle, "comment se poser la question" de les accueillir ou pas? "Ca me rappelle l'été 1962, quand on a ramené les Européens et qu'on a laissé les musulmans. C'est le Colombey-les-deux-Eglises que le Général De Gaulle ne voulait pas voir se transformer en Colombey-les deux-mosquées".

Source : AFP

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost 0
Published by harkisdordogne - dans Témoignage
commenter cet article

commentaires

Harkisdordogne.com

  • : Harkis Dordogne
  •  Harkis Dordogne
  • : Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
  • Contact

Divers A-D-H-D-V-O

                Logo www. harkis Dordogne

La lettre des engagements non tenus, de François Hollande, cliquez pour la télécharger et l'imprimer.

Afficher l'image d'origine

 Cliquez sur le logo pour voir la Fondation

 

Cliquez sur le télégramme de Messmer sur l'Abandon des Harkis

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La *charte de notre site

 

À propos des articles qui sont publiés sur

Harkisdordogne.com

- Dans la mesure du possible et, selon l'actualité du moment, le webmaster s’engage après vérification (exemple sujet non traitéà publier sur le site Harkisdordogne.com  vos articles, vos manifestations, vos communiqués.

- Il est conseillé d'illustrer autant que possible, par une (des) photo(s), votre article, notamment le lieu.

- Quand il s'agit de coupures de presse, nous préciser la date, et la source du journal.

- Également retenu, les sujets historiques non traités, par exemple la catégorie " Retour en Arrière ".

- Une, ou (votre) histoire vécue.

- Vos avis de recherche.

*******

Quels sont les articles qui ne seront pas publiés ?

 

- À​ aucun moment, le webmaster ne s'engage, à publier.

- Les articles trop anciens, (hors, ceux historique).

- Ceux qui sont sous la contrainte, pressions diverses, obligation.

 

Quels sont les commentaires et vidéos qui ne seront pas publiés ?

 

- Les commentaires, et vidéos, racistes, insultants, injurieux seront

supprimés par le modérateur.

- Votre sollicitation, n’est pas un dû !

- Le but de notre site est de partager, informer la communauté harkie et leurs amis... 

Rechercher Sur Le Site

Soyez les bienvenus

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

                           - Bienvenue sur Harkisdordogne.com          et L'Association Départementale Harkis Dordogne,Veuves et Orphelins  

      (A-D-H-D-V-O)   Contact Email 

logo Je suis Harki  

Réalisé par HD le 08/01/2015.

     Plan d'Accés Accés Périgueux

 

Info sur l'association

Mères, Filles, Pères, Fils de Harkis Réveillez-vous... 

- Un appel de Harkisdordogne.com et de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins,qui sollicite les harkis,et les pieds-noirs qui souhaitent apporter des témoignages-Photos,Manuscrits,Films qui nous intéressent,tout documents papiers peuvent être scannés et envoyés par Emails.

 Pour un Premier Contact Email

Cliquez sur l’Endroit du Village  Hameau de forestage Chauveyrou (24)

Carte Hameau de forestage Chauveyrou

Partenaires Harkis Dordogne

 Pour voir leur site et l'actualité de nos partenaires, cliquez sur les vignettes.

*******

Conseil Général de la Dordogne

Ville de Périgueux

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de périgueux"

 

Archives Départementales de la Dordogne

Onac de la Dordogne

Musée Militaire De La Dordogne

Afficher l'image d'origine

Secours de France

Dyanka danse Orientale

DG NEON  L'Enseigne

Afficher l'image d'origine

Historique

Les Harkis Ceux qui ont choisi la France

Femmes harkis 1  Cliquez sur la photo Femmes Harkis (Harkettes)     

Cliquez sur

- Un peu D'histoire -  

̋ Réussissez ou échouez mais surtout ne laissez pas la négociation se prolonger indéfiniment… D’ailleurs ne vous attachez pas au détail…  (Le président Charles de Gaulle à Louis Joxe, négociateur.)

au sujet du

- Texte complet Accords d'Evian 

 

-Qu'est qu'un Harki ?

Le mot harki ['arki] désigne un individu servant dans une harka et vient du mot arabe haraka signifiant littéralement « mouvement », mais en réalité le terme était déjà utilisé au sens figuré pour désigner de petits affrontements, guerres, barouds entre tribus, ou contre un ennemi extérieur. Dans le langage courant, en Franceil désigne les supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962, durant la guerre d'Algérie.     

-Qu'est qu'une Harka ?

C’est officiellement le 8 février 1956 que l’ordre de créer les harkas dans toute l’Algérie a été donné. des unités supplétives seront constituées dans chaque corps d’armée, à l’échelon quartier ; s’appuyant sur les unités de base, compagnies, escadrons, batteries, elles seront chargées de compléter la sécurité territoriale et de participer aux opérations locales au niveau des secteurs ; ces unités porteront la dénomination de harkas. 

MAIS QUI SONT LES HARKIS !

(Appelés, engagés, militaires d'active, appelés aussi FSNA ou Français de Souche Nord-Africaine)

Bulletin d’Adhésion à l'Association

    Bulletin d’Adhésion  à l'

    harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus     

 - Faire un don à L’Association Départementale 

Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, c’est choisir de transformer tout ou partie de vos impôts, dans des actions, et projets divers, commémorations,culturel et travail de mémoire. -

Vos dons font nos actions.

Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit pour l'imprimer.

                                                           Bulletin Adhésion Harkis Dordogne

     Contact Email de l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins ,   et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Remerciements

Merci pour l'intérêt que vous portez tous les jours à la communauté des Harkis, et aux 150 000 massacrés, après la fin de la guerre d’Algérie.

Solidarité

Message de remerciements de Ouarda

Pour en savoir plus sur la maladie cliquez sur la photo 

       Ouarda Kacem 2

      Je tiens à tous vous remercier pour tout votre soutien, vo...tre mobilisation, je remercie tous les donateurs, vous avez fait preuve de générosité et cela m'a beaucoup touché, grâce à vous j'ai récolté assez de dons pour effectuer mon opération qui c'est déroulée jeudi dernier 02/10/2014 à Barcelone.

L'opération c'est bien déroulé, je suis maintenant mon traitement. Merci encore à tous. Ouarda.

Divers Infos, liens Harkis

" Tout sur la Procédure Harkis  "  *

Cliquez sur le logo de Urbi et Orbi 

Urbi et Orbi

 

*******