Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le camp de Rivesaltes, un camp avec une lourde histoire

Situé dans les Pyrénées Orientales, il a vu passer 60 000 personnes. Des harkis, des juifs, Tsiganes,des réfugiés espagnols, internés dans des conditions inhumaines.

- 14 janvier 1941

Les premiers internés arrivent au camp de Rivesaltes, juifs étrangers, républicains espagnols, Tsiganes.

- 11 août 1942

Premier convoi de déportation des Juifs de Rivesaltes vers Drancy puis Auschwitz.

- 27 novembre 1942

Le camp de Rivesaltes est occupé par l’armée allemande qui a investi la zone sud.

- 16 octobre 1944

Création du Dépôt des prisonniers de guerre de l’Axe 

n°162, il fermera quatre ans plus tard.

- Janvier 1962

Ouverture au camp du Centre pénitentiaire pour les nationalistes algériens.

- 12 septembre 1962

Le 1er contingent de harkis arrive au camp, qui devient un camp de transit et de reclassement pour ses anciens supplétifs, il fermera en décembre 1964.

- 1966

Le camp redevient un site quasiment exclusivement militaire.

- 1986-2007

Un Centre de rétention administrative fonctionne dans une partie de l’îlot N.

photo de ©Nicole Bergé

Le camp de Rivesaltes, un camp avec une lourde histoire

Une photographie projetée sur un mur du musée-mémorial du camp de Rivesaltes, dans le sud de la France, le 5 octobre 2015

(AFP/Eric Cabanis)

Le camp de Rivesaltes, un camp avec une lourde histoire

Les ruines de l'ex-camp de Rivesaltes, dans le sud de la France, le 5 octobre 2015 (AFP/Eric Cabanis)

 

- Cliquez sur l' Agenda -

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article