Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015

" Un petit reportage photos, à l'attention des Harkis absent lors de l'inauguration du mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015"

Cliquez sur le Diaporama

Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
Visite inaugurale au Mémorial de Rivesaltes le 16 octobre 2015
*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BOUALAM 19/10/2015 01:37

Toute ma sympathie et tous mes regrets que vous et vos parents avaient endurés après le 19/03/01962 noir que je considère sans oublier que nous ici en Algérie mon père à été liquidé sommairement en Avril 1962 enlevés pas ses proches lui imposant de mettre son ceinturon tricolore,puis il ne revint jamais nous avons fui notre village pour échapper à un lynchage certain ma mère moi qui avait 12 ans ma sœur qui avait 6 ans et mon frère qui avait 4 ans nous avons vécu la vrai misère à ce jour nous ne savons même pas ou est enterré notre défunt père ni sa tombe et malgré tout ça l'état français ne veut pas reconnaitre son crime envers ceux qui ont combattu avec lui ni même attribuer la mention MORT POUR LA FRANCE pour laquelle mon combat dure et durera j'usqu'a l'obtention de celle ci qui n'est qu'honorifique afin que je sois soulagé que mon père est mort pour une cause et que j’apprécie et respecte son choix . Mercie à tous car avec vous je sent que je ne suis pas seul . Rabah BOUALAM

priou yvon 26/10/2015 19:26

je compatis avec vous, mais sachez que militaire FSE de la Nation Française nous ne pouvions faire davantage, nous avions été mutés dans les unités de la force locale, mise sur pied après le cessez le feu du 19 mars 1962, et certains harkis ont été incorporés avec nous dans ces 114 unités de la force locale de l'ordre algérienne.