Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mouvement Harki Grand Sud, mon amertume... par Khaled KLECH

Bonsoir,

Je n'ai pas l'habitude d'étaler mon amertume, mais là cela concerne une cause qui me tient plus que toutes les autres:

Défense de  l'honneur et de la mémoire des Harkis.

Vraisemblablement vous savez tous qu'il y a eu une dynamique dans le sud, qui avait été impulsée par des personnes de bonne volonté et désintéressées, plus précisément à partir du pays d'Aix-en-Provence.

Nous voulions  montrer aux autorités politiques/publiques que les annonces à la perlimpinpin cela suffit !

Que maintenant nous étions immunisés et nous le pensions réellement !

Et pour préparer et annoncer cela, nous nous sommes réunis plus d'une fois.

Une de nos plus importantes assemblées était celle de Saint Laurent des Arbres, non loin du camp de relégation spatiale et sociale, le site hautement symbolique de notre communauté -camp de Saint Maurice l'Ardoise-.

Et il y avait la présence du Député Prat.

Ce dernier nous  avait assuré être pleinement à nos côtés pour défendre notre revendication !

Dés le début de la création de ce mouvement, nous avions  convenu que nous DEVIONS avoir cette même et unique  exigence : aucun parti pris politique, ni idéologique.

Ce député est Élu de cette circonscription, comme d'autres Élus locaux, il n'y avait rien d'anormal à leur présence.

Nous, nous voulions rester sur une seule et unique ligne directrice; le respect et donc la réalisation des derniers engagements politiques  écrits et pris envers notre communauté:

"Comme je m’y suis engagé, si le peuple français m’accorde sa confiance, je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées dans des camps en France. Au-delà de cette reconnaissance tant espérée et tant attendue, que l’actuel président sortant a refusé d’accomplir, je veux ici vous faire part de mon intention d’assurer aux Harkis et à leurs descendants la reconnaissance de la République"."

Le 12 avril  2012, François Hollande

Malheureusement, comme par le passé, nous sommes tombés dans les travers de la "représentation", celle des  militants en "col blanc", comme nous en avions connu au Haut Conseil aux Rapatriés, instance très  inconséquente, à la très critiquée MIR, au G12 qui n'a que le nom comme force d’impact.

Suite à cela, avec des amis nous nous sommes dernièrement désolidarisés de la démarche -Mouvement Harkis Grand Sud-.

Mais nous serons toujours présents lors de toute action qui va dans le sens de l'intérêt de notre communauté.

Nous vous demandons de bien lire l'article de presse ci-dessous, pour comprendre notre décision. Ce Député est venu à notre réunion à Saint Laurent des Arbres, il a participé à la manifestation de Saint Maurice l'Ardoise. Il semblait avoir compris notre exigence.

Mais comme d'habitude, nous sommes seuls, en tout cas certains, à vouloir ne plus accepter les manœuvres pour nous faire éloigner de notre objectif principal :

« La reconnaissance officielle du drame des familles des anciens harkis et une juste réparation de tous les préjudices subis à travers une loi votée par le Parlement ».

Cette exigence est la pierre angulaire de toutes nos revendications.

Et si nous n'y parvenons pas, nous, nous n'aurons rien à nous reprocher !

Pour le collectif de militants, pour toute information complémentaire, 

Khaled KLECH

contact  téléphonique

: 06 66 26 49 46/06 58 05 47 32

Patrice Prat se mobilise pour la communauté harkie en Gard rhodanien

Patrice Prat se mobilise pour la communauté harkie en Gard rhodanien

Le secrétaire d'Etat, Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État reçoit dans son bureau, le député Patrice Prat. DR

 

Mercredi 21 octobre dernier, le député de la 3e circonscription du Gard, Patrice Prat, s'est entretenu avec Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État chargé des Anciens combattants et de la mémoire, auprès du ministre de la Défense. Au menu de cette entrevue, la situation de la communauté harkie dans le Gard rhodanien.

Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d'État chargé des Anciens combattants et de la mémoire, auprès du ministre de la Défense a reçu le député Patrice Prat dans son bureau, rue de Bellechasse à Paris.

Une occasion pour le député de sensibiliser le secrétaire d'État "sur la situation de la communauté harkie dans le Gard rhodanien". Sur son site internet, Patrice Prat a indiqué : "En particulier, j'ai évoqué le projet de lieu de mémoire sur le camp de Saint-Maurice-l'Ardoise initié par les mairies de Laudun-L'Ardoise et de Saint-Laurent-des-Arbres. J'ai également mis l'accent sur les difficultés rencontrées par les harkis pour bénéficier des dispositifs d'emplois réservés".

En conclusion, Patrice Prat a indiqué qu'il reviendrait "plus en détails sur ces dossiers dans les prochains mois".

Article Source : 

Afficher l'image d'origine

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article