Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un livre sur les harkis restés en Algérie censuré ?

« Le dernier tabou », un livre sur les « harkis » restés en Algérie après l’indépendance de Pierre Daum ne paraîtra pas en Algérie. Sa parution algérienne devait coïncider avec le dernier Salon international du livre d’Alger (Sila), qui s’est tenu du 28 octobre au 7 novembre 2015.

Aujourd’hui, son auteur, Pierre Daum dénonce « une censure » et « une anticipation aux pressions ». L’éditeur algérien, les éditions Sédia, a renoncé à la publication de l’ouvrage quelques jours avant la date prévue. « Le directeur des éditions Sédia m’a prié de ne pas médiatiser l’affaire durant le Sila », affirme Pierre Daum. « A-t-il subi des pressions ? Ou bien les a-t-il anticipées ? », S’interroge l’auteur.

Contactées par téléphone, les éditions Sédia sont formelles :

« Il n’y a eu aucune censure ». Brahim Djelmami et Zohra Guemoune, responsables de Sédia, s’accordent à dire que la question des harkis abordée dans le livre n’a pas été « traitée d’une façon qui cadre avec notre ligne éditoriale ».

« Contractuellement, nous n’avons rien à voir avec l’auteur mais avec son éditeur », ajoute Brahim Djelmami. « Je l’ai lu et l’ai fait lire à des gens spécialisés et nous avons conclu que certains passages du livre sont inacceptables et ne rétablissent pas la vérité », conclut-il.

Article Source: 2 décembre 2015 | Par Walid Hamada Image illustrative de l'article Tout sur l'Algérie

*******

Dorénavant, si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins, et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article