Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie-Louise, fille de harki , l'engagée tout-terrain

Retour en Arrière , cela vous à peut être échappé 

Pour Marie-Louise Adjaoutfille de harki l’altruisme n’est pas un vain mot.

Elle vient en aide aux sans-abri et organise des actions culturelles et sociales en lien avec la musique.

Marie-Louise, fille de harki , l'engagée tout-terrain

Quand elle se glisse derrière les platines Marie-Louise devient

« DJ Amazone ».

*******

Votez Marie-Louise

Elisez l'Ardennais de l'année 2015

Elisez la personnalité ardennaise qui a marqué cette année 2015 

Ce sondage ne donne droit à aucun lot pour les participants.

Les votes des internautes seront pris en compte, en plus de ceux envoyés par La Poste, jusqu'au samedi 9 janvier minuit.

Marie-Louise Adjaout fille de harki Ardennais (e) de l'année ? 

 

Pour votez pour elle ! Cliquez  ici 

puis sur Participer ! en gris

puis cliquez sur sa photo pour valider

*******

Pour vous aider

" Voici son Combat ! "

« On ne peut pas rester indifférent »

Marie-Louise s’est notamment occupée d’un sans-logis l’an dernier.

Le jeune homme vivait le long de la voie ferrée, dans une cabane faite de morceaux de bois et de tôles trouées. Elle l’avait accompagné dans ses démarches pour trouver un logement.

Vidéo  2014 de Marie-Louise Adjaout

Cette politique de la main tendue, Marie-Louise la pratique avec franchise. Sans arrière-pensée. « On ne peut pas rester indifférent face à quelqu’un qui vit dans la rue. Tout le monde peut se retrouver dans cette situation du jour au lendemain. » Une dizaine de bénévoles l’accompagne dans ses « maraudes citoyennes ». Elle utilise aussi largement Facebookpour lancer des appels aux dons et aux bonnes volontés. Et ça marche. Au point que son balcon s’est vite retrouvé plein à craquer.

Mais les choses ont changé. Son association, Culte’Turenne music, dispose désormais d’un local au quartier Fabert depuis cet été. « Cela nous permet de stocker les dons avant de les redistribuer aux associations caritatives comme les Restos du cœur ou le Secours populaire. » Et de mener en parallèle des projets culturels et musicaux.

 

C’est l’une de ses multiples facettes. Quand elle se glisse derrière les platines Marie-Louise devient « DJ Amazone »Elle a d’ailleurs organisé les concerts du 13 juillet sur la place d’Armes et supervisé la programmation musicale sur scène pendant la Foire de Sedan avec son association. Pour, elle musique et solidarité sont étroitement liées : « Je voudrais relancer les concerts solidaires que l’on faisait il y a une vingtaine d’années pour collecter des peluches, des produits pour bébés ou encore de la nourriture pour les familles dans le besoin. »

 

Son engagement se retrouve sur la place publique. Elle est à l’initiative en septembre 2014 d’un rassemblement devant l’hôtel de ville pour dénoncer les exactions des djihadistes à la suite de l’assassinat duFrançais Hervé Gourdel en Algérie. Début janvier, elle était dans la foule pour scander « Je suis Charlie ». Marie-Louise prenait à nouveau la parole fin novembre pour rendre un hommage émouvant aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis lors d’une manifestation de soutien qu’elle avait coorganisée.

 

Le débat politique l’intéresse et elle n’est jamais la dernière à prêter main-forte pour le dépouillement lors des élections. Citoyenne tout-terrain et jusqu’au bout des ongles.

Article Source : vote Marie-Louise, l'engagée tout-terrain , fille de harki

***

Autre vidéo de 2015 Marie-Louise Adjaout

Sedan 21 novembre 2015 Hommages aux victimes des attentats de paris

cliquez sur la photo

vote Marie-Louise, l'engagée tout-terrain , fille de harki

Pour votez pour elle ! Cliquez  ici 

puis sur Participer ! en gris

puis cliquez sur sa photo pour valider

Merci à HL pour l' idée de portrait ( mis à l'honneur)

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article