Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harkis, Hollande prendra t-il le risque de célébrer le 19 Mars !!!

Harkis, Hollande prendra t-il le risque de célébrer le 19 Mars !!!

*******

Comme nous vous le disions, ce gouvernement a adoptée par l'Assemblée nationale la reconnaissance du 19 mars  comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

(n° 188, 2001-2002).

 

Selon la FNACA, le 19 mars  1962, au lendemain des déclarations d’Evian, était proclamé le cessez-le-feu en Algérie, mettant fin à la guerre d’Algérie qui produisit de nombreuses victimes !

 

On peut croire que, pour les appelés du contingent, que c’était la fin d’un cauchemar et le début d’un soulagement pour rentrer enfin à la maison. Mais, pour les familles de harkis et de pieds-noirs, c’était le début d’une longue souffrance : « désarmés et abandonnés par la France, ils ont été traqués, torturés et massacrés ».

 

Cette date n'a pas marqué la fin de la guerre d'Algérie, mais plutôt le début des massacres et de toutes les exactions possibles.

 

Il y eut à partir du 19 mars  1962, plus de morts quelques mois (de mars à novembre) que pendant les sept années de guerre : des appelés français ont été tués, des pieds noirs ont été enlevés, des milliers de harkis ont été massacrés dans des conditions indescriptibles.

 

Vous comprendrez que, pour les harkis et les pieds-noirs, le 19 mars  est synonyme de souffrances et de défaite. Nous sommes farouchement opposés à la commémoration de cette date comme date de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie.

 

Aujourd’hui, comme hier, notre position reste conforme à celle de toutes les associations de harkis. Nous n'admettons pas que l'on puisse ignorer ce qui s'est passé après le 19 mars . Il y a eu beaucoup de morts en Algérie après cette date.

 

Nous sommes tous simplement étonnés que le président de la République puisse participer à la célébration du 19 mars , qui fut en fait le début de nombreux drames humains.

 

Le choix de participer par M. Hollande à la cérémonie du 19 mars 1962 comme journée du souvenir raviverait les blessures de toutes les victimes et de leurs familles. Il faut croire que l'honneur et la grandeur d'un pays, c'est de savoir distinguer les jours de gloire des jours sombres de son histoire. Le 19 mars  1962 n'a jamais été et ne sera jamais un jour de gloire mais a été le début d'un long calvaire.

 

Enfin, rappeler que le 19 mars  1962 devait être le premier jour d'entrée en vigueur des accords d'Evian qui devaient garantir la sécurité des populations désirant rester français en Algérie. Or pour l’ensemble des harkis et pieds-noirs, cette date a été le début du cauchemar. On peut comprendre que le 19 mars constitue pour de nombreux appelés une date mémorable, on peut comprendre que les Algériens le commémorent, s’agissant de leur victoire.

Mais, il faut savoir que la position préconisée par tous les présidents de la république y comprit François MITTERRAND, étaient de s'opposer à l’officialisation du 19 mars .

 

Enfin, nous nous étonnons plus que le président de la République depuis son élection n'est participé à la cérémonie en hommage aux harkis avec une promesse à la clé de reconnaître sa promesse à travers une loi !

Source Mon harki.com

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

R.G 16/03/2016 11:12

Bonjour,

Qui peut encore croire que le Pésident de tous les Français ne sera pas présent aux cérémonies du 19 mars. Les Pieds Noirs et Harkis n'intéressent personne car nous ne sommes pas représentatifs sur l'échiquier POLITIQUE. Notre électorat est divisé donc négligeable. Voila la vérité et rien ne changera pour cette raison, il faut s'y faire, C'est ainsi.
Les Harkis et Pieds Noirs votent comme tout les Français(d'un bord à l'autre), cela prouve une chose, c'est que nous sommes parfaitement intégrés à la société Française, c'est déjà pas mal...

Harkamicalement.

PS : Je n'avais pas lu l'article de "JPM" avant d'écrire le mien,.Je suis tout à fait d'accord avec toi. Mais en fait, cette minorité représente maintenant des millions de potentiels électeurs qui "eux" votent tous ou presque à gauche. Cherchez l'erreur.

Un Internaude 16/03/2016 09:35

Pourquoi parler de l'ancien Président Mitterrand en 2016 dans votre article, Le Président Mitterrand avait été élu, avec les voix des Anciens Algérie Française de l'OAS, qui l'entouraient a l'Elysée.

Kacem 16/03/2016 08:17

Voici un commentaire de mon frère d'arme Jean Pierre.

Français d'Alsace, militaire pendant près de trente ans, je partage totalement l'analyse ci dessous.
Cependant à la question: "Monsieur Hollande prendre t-il le risque de célébrer le 19 mars ?" je répondrais sans hésiter: OUI.
Ce en quoi je trouve la réponse désespérée et inutile, car Monsieur Hollande a déjà fait ses calculs, il n'est un secret pour personne que la honteuse démarche du Président de la République relève de la démarche électoraliste !

Pour ce faire, il ne s'adresse pas au potentiel électoral des Harkis et autres "Pied Noirs", qui avec le temps diminue comme "peau de chagrin" et qu'il insulte au passage par son discours, mais il s'adresse aux minorités de nationalité française, originaire d'Afrique du Nord, qui pour le compte se développe à vitesse "grand V", mais qui contrairement aux "Harkis", sont encore loin de leurs volontés sincères d'intégration à la Nation et de leur souhait légitime de Reconnaissance.

Monsieur Hollande, l'Histoire retiendra vos "ronds de jambe" électoralistes pour une population aux objectifs aussi discutables que douteux pour l'avenir de la France, et qui n'est certainement pas prête aux sacrifices faits par les Harkis, véritable population française à laquelle nous n'avons toujours pas rendu justice.



JPM