Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie de harki d'alger à Périgueux (24)

Extrait 

Sur place , il a dit ces simples mots :« je veux m'engager » Ce fut le début d'un long combat, des jours sans fin sur le front de la guerre au côté de l'armée française.

Une vie de harki d'alger à Périgueux

Interview de Mr HANOU Ouhmadouche réalisé par laurence Perperot Archives Départementales, et filmé par Gérard Gente de l'association Harkis Dordogne. 

Cliquez sur l'article

Une vie de harki d'alger à Périgueux (24)
Une vie de harki d'alger à Périgueux (24)

Discours de Mr H. Khemache lors de l’inauguration de l’exposition

« Portraits de Harkis »

Mesdames Messieurs les élus, Mesdames Messieurs les autorités, Chers amis Harkis, Mesdames Messieurs, La communauté Harkie est très honorée de votre présence à cette exposition « Portraits de Harkis » Nous remercions chaleureusement Madame ETCHECHOURY Maïté, Directrice des archives départementales qui accueille cette manifestation.

Nous remercions également pour leur participation, Madame Caroline Audard, directrice de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Monsieur SARTRE Alain président du musée militaire de Périgueux.

Je remercie tous les membres de notre association qui se sont associés à la préparation et à la mise en place de cette exposition en fournissant le matériel nécessaire, photos, documents et autres.

Au travers de cette visite, vous pourrez, je l’espère, appréhender le parcours des Harkis et de leurs familles, surtout de l’accueil qui leur a été réservé, une pensée particulière à tous ceux qui ont été massacrés sur le sol Algérien après le 19 mars. Ainsi, vous comprendrez que le recueil des témoignages oraux a été si long à obtenir.

Cela est du fait du refoulement au plus profond de leur mémoire, de notre mémoire. Ces faits traumatisants vécus ont étés enfouis et ne resurgissent qu’avec une extrême difficulté. Cela est constant chez bon nombre de personnes ayant été victimes d’injustices criantes et déshonorantes pour la conscience humaine. Nous ne voulons pas que vous vous apitoyiez sur notre sort mais que vous en saisissiez les causes et surtout les conséquences.

Ainsi, vous porterez un regard nouveau sur l’histoire des Harkis et leurs descendants, ces derniers sont les sacrifiés d’une politique délibérée d’abandon. Ils ne demandaient pourtant qu’une chose, rester Français. Est-ce que cette demande est si déshonorante ? Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre attention.

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article