Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VALLS et les harkis : l'incroyable vidéo des harkis d'Ile-de-France !

En ce week-end Pascal

 

Photo afp.com/Sebastien Bozon 07/2011  

  - Dis-moi Manu que vois-tu ! pour nous...
Ben ! désolé mon agneau je ne vois pas grand-chose pour vous. HD

*******

Après l'échec des comités régionaux de concertation d'Aquitaine et deMidi-Pyrénnées, c'est au tour du comité régional de concertation d'Ile-de-France d'entrer dans une crise profonde et durable.

A l'issue de la réunion du comité de concertation d'Ile-de-France du mardi 23 mars 2016, le Président de l'Association des harkis d'Ile-de-France (ACH-IDFa remis au préfet de la région Ile-de-France sa démission du comité régional de concertation.

 

Pour le Président de l'ACH-IDFil n'a jamais rien eu de sérieux à concerter au sein de ce comité, une structure qui était dite pourtant, de concertation. Par ailleurs, ces comités régionaux de concertation n'ont plus lieu d'être depuis l'annulation du Plan d'action VALLS par le Conseil d'Etat le 30 décembre dernier.

Les mesures sociales du Plan VALLS sont en réalité des mesures de droit commun accessibles à tout citoyen français. Le gouvernement ne peut pas s'amuser avec le droit français pour créer un Plan d'action "bidon" et endormir les familles de harkis. Sauf à prendre le risque d'être ensuite sanctionner par la Justice.

Et c'est ce qui s'est finalement produit devant le Conseil d'Etat le 30 décembre dernier.

Et ce n'était pas faute d'avoir prévenu le Premier ministre Manuel VALLS le 25 septembre 2014 lors de la présentation de ce désormais funeste Plan d'action".

25 septembre 2014 :

Quand le Président des harkis d'Ile-de-France mettait en garde le Premier ministre Manuel VALLS sur une annulation prochaine du PlanVALLS par le Conseil d'Etat

Il est à noter que lors de la dernière réunion du comité de concertationd'Ile-de-France, la présence et l'absence de réponse du conseiller du secrétaire d'Etat aux anciens combattants Jean-Marc TODESCHINI aux questions posées ont fini par laisser s'installer un climat de tension.

VALLS et les harkis : l'incroyable vidéo des harkis d'Ile-de-France !

 Pascal JOSEPH, conseiller du secrétaire d'Etat

sur le dossier harkis, a été incapable de présenter ce que pourrait être la politique gouvernementale à destination des familles de harkis après l'annulation du Plan d'action VALLS par le Conseil d'Etat.

Il n'a pas été également en mesure de dire quels enseignements le Gouvernement entend tirer des trois dernières décisions du Conseil constitutionnel favorables aux droits des harkis et de leurs familles.

Enfin, il ressort de cette dernière réunion du Comité de concertation d'Ile-de-France que l'administration de l'ONAC, en charge des harkis et de leurs familles, ne dispose pas de cadre juridique légal pour agir spécifiquement en faveur des familles de harkis.

 C'est que l'on pouvait aisément comprendre au travers des prises de paroles d'André RAKOTO, directeur de l'administration francilien de l'ONACVG, au cours de la réunion. Monsieur André RAKOTO s'est finalement limité à rappeller les mesures de droit commun accessibles à tout citoyen d'Ile-de-France, notamment dans le domaine du logement auprès de la DRIHL.

Afin de mettre cette mascarade de concertation, le président de l'ACH-IDF a remis sa démission à l'issue de la réunion.

Le Plan VALLS appartient au passé. Place maintenant à un véritable Plan de réparation détaillé dans une grande loi de réparation du drame des harkis à faire voter par le Parlement.

En ce sens, il convient de noter que le Collectif du 5 avril 2012 organise à Paris un point d'information le 5 avril 2016.

Article Source

 

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article