Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)

Blason de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Les familles de harkis ont vécu dans le couvent royal de st Maximin

 

Un hameau de forestage...sur les terres du 3e tombeau de la chrétienté, après st Pierre à Rome et Jérusalem.

La ville de st *Maximin la st *baume est une ville médiévale avec sa basilique gothique du 13 siècle, sans oublier la crypte qui abrite les reliques de la sainte Marie-Madeleine, et son couvent royal, qui fut construite en même temps que la basilique en l'an 1350.

Une communauté des frères dominicains s'installent dans le couvent royal.

C’est dans ce cadre prestigieux, empreint de sérénité et de réflexion, que se trouvent le cloitre et les bâtiments religieux.

En 1963, 30 familles de harkis seront reçu par monsieur Paul Barle maire de st Maximin la st baume.

De 1962 à 1969, à leur arrivée , un village de tente "marabout" sera monté dans la plaine, hivers les attendent avec son mistral et froid rigoureux.

hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Les frères dominicains par charité ouvrent leur couvent à ces familles rapatriées, réfugiés, exilés, sans toit, sans avenir, ni foi ni loi...!

Une nouvelle page d'histoire commence au couvent royal de st Maximin la st baume.

Dans ce haut lieu de réflexion ...! Quelle réflexion pour ces personnes-là ?

Le soir, dans le clame du cloitre, à coté de la chapelle, dans les classes, on entend encore les voix des enfants de harkis réciter les premiers mots de la langue française, le premier Noël, le premier sourire...!

Pour ces familles d'anciens supplétifs de l'armée française, après un séjour dans le triste camp de Rivesaltes

Car ces familles de harkis seront installées provisoirement au couvent, pendant la construction du hameau de forestage.

Le couvent des frères dominicains sera transformé en village berbère...natif de la région de Cherchell.

Cherchell qui fut un comptoir phénicien, et plus tard la capitale de l'Empire romain en Afrique du nord, Césarée Maurétanie ville chargée d'histoire.

À quelques km du port phénicien de TIPAZA, cher à Albert camus prix Nobel de littérature, les chefs de familles seront employés par l'ONF pour l'entretien de la forêt domaniale de la st baume, forêt millénaire, qui abrite une grotte naturelle où la sainte Marie-Madeleine y aurait vécu 33 ans , elle fut expulsée de Palestine avec d'autres disciples, st Lazare, st Marthe, st Maximin pour s'échouer sur la plage de st Marie de la mer.

Le chantier ONF de st Maximin a réalisé le chemin des rois de France jusqu'à sa grotte, ils sont devenu par leur travail, les gardiens de ce haut lieu de pèlerinage en Provence.

Que les saints de Provence les protègent du haut de cette montagne sacrée...

Le hameau de forestage sera fermé dans les années 80, d'où un lotissement est sorti de terre sur l'emplacement de l'ancien hameau de forestage.

hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Des familles berbères natives de la région de Cherchell, ville riche en histoire romaine.

Ces familles pendront racine dans ce lieu chargé d'histoire st Maximin la st Baume.

Leurs Mémoires, fait partie de l’histoire de cette ville qui fut le 3e tombeau de la chrétienté, sans oublier, qu’ils sont les gardiens de la mémoire de la forêt sacrée de st Baume.

Chaque année dans le cadre des journées du patrimoine sont  organisées un hommage à l'armée d'Afrique et aux anciens supplétifs de l'armée française...

Petit rappel de l'histoire, le 9 RCA régiment de chasseurs d'Afrique de

la 3 (DIA) Division Infanterie Algérienne libéra la ville de st Maximin le 19 aout 1944.

4 jours après le débarquement de Provence du 15 aout 1944, quelques années plus tard les descendants de ces soldats de cette armée d'Afrique s'installeront dans cette ville, c’étaient des anciens supplétifs de l'armée française, en octobre 1963

* la baume du mot latin "grotte"

*saint Maximin premier  évêque d'Aix en Provence

Belkacem Gueroui

*******

hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
hameau de forestage n°10 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)

Afficher l'image d'origine

Cliquez pour voir les Hameaux de Forestage déjà publiés

*******

(Photos Dominique Nonnon) du hameau de forestage de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Les Harkis avaient joué un rôle important en qualité d'auxiliaires aux troupes françaises en Algérie. Après l'indépendance, quelques milliers sont rapatriés en France, les autres sont massacrés sur place. La Mairie de Saint Maximin accepte d'accueillir quelques familles. Elles arrivent dans la commune en mars 1963, où hommes, femmes et enfants, passent leurs premières nuits sous des tentes montées sur la décharge publique que l'on a fait niveler pour la circonstance au quartier du Peyrouas.

Le Père Jacques Cardonnel, indigné, met à leur disposition une aile du Couvent en attendant que soient construits des baraquements en dur.

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

R.G 07/04/2016 12:12

Bonjour,

Très bel hommage aux Harkis.
Photos aussi très émouvantes

Harkamicalement