Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WEEK-END DU 29 ET 30 JUILLET 2016, À ST MAURICE L’ARDOISE (30) SOUS LE SIGNE DU RECUEILLEMENT ET DU SOUVENIR (2)

29 ET 30 JUILLET 2016

1976  2016  

QUARANTE ANS APRES ...

29 et 30 juillet 2016

SAINT MAURICE L’ARDOISE ( GARD 

 

Si l’on considère que les 75 hameaux de forestage et les cités de transit, où furent cantonnés les harkis et leurs familles, ne sont que la continuité de la politique spécifique de l’administration française à l’égard des populations arabes.

Si l’on considère que ces mêmes camps ne sont que l’avatar des camps de regroupement et des SAS pendant la guerre d’Algérie, alors on peut dire que la révolte des camps précipita la fin de plus de 145 ans de dérive coloniale envers les administrés de souche musulmane issue de l’Algérie française.

 

Au mois de Février, nous nous sommes engagés à vous informer de l’avancement du projet de commémoration de la dissolution des camps consécutifs à la révolte de 1975.

 

Cette commémoration est d’une ampleur symbolique qui doit être ancrée dans la pensée harki et de la société en général. Elle doit s’exercer au travers de la mémoire apaisée, afin de préserver la dignité des harkis et l’imposer au regard de l’histoire.

 

Convoquer l’histoire est une opération à risque et la Coordination Harka, que je préside depuis plus de vingt-cinq ans est prête à porter ce chalenge et à relever ce défi avec tous ceux qui souhaiteront s’associer à ce projet.

 

Saint Maurice l’Ardoise devant être la mémoire collective du combat que nous menons, nul ne pouvant se prévaloir de la propriété exclusive de ce passé.  

 

Ce projet,  c’est aussi une belle aventure humaine avec des amis enfants de harkis que nous côtoyons depuis des années et en lesquels nous avons une entière confiance. Alors avec Ali, MohamedRachid, Lilas, DalilaFatimaSaidBelkacem et tous ceux qui nous rejoindrons, nous œuvrons avec la conviction certaine d’un rassemblement intergénérationnel  et fraternel autour de la mémoire de ce que nous sommes.

 

Le déroulement de cette manifestation sera porté par le sceau de la culture. Des activités artistiques, une exposition de sculpture, des écrivains, une création inédite d’une chorégraphe native de St Maurice l’ardoise mettant en scène l’exil des harkis à travers un personnage, une pièce de théâtre ainsi que des expositions de photos animeront ces deux jours de rencontre.

 

Certains intervenants sont issus du camp de Saint-Maurice l’Ardoise.Trois  historiens feront  une conférence sur l’histoire des camps deharkis, et à chacun son histoire : une dizaine d’enfants de harkis ayant transité par les camps (Bias, St Maurice, Mouans Sartouxéchangerons leur souvenirs d’enfants.

 

Aujourd’hui, nous avons l’entière approbation et le soutien de la municipalité de Laudun, ainsi que l’accord du chef de corps du 1er REG del’Ardoise, d’utiliser l’ancien camp de Saint-Maurice pour organiser un repas champêtre. Il nous octroie aussi du matériel divers pour faciliter cette rencontre.

 

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès le mois prochain pour vous donner en détail le déroulé de ce week-end de mémoire.

 

Fraternellement.

Afficher l'image d'origine

                                                           Hacène ARFI 

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article