Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montpellier : 300 tombes de Harkis sous les herbes folles

Montpellier : 300 tombes de Harkis sous les herbes folles

De nombreuses tombes dans le cimetière musulman de Grammont disparaissent sous les herbes folles. Photo Infos h24.

 

« Regardez, c’est consternant. Est-ce que vous pensez que les morts qui sont enterrés sous ces pierres tombales méritent ce sort là ? Un peu de respect pour nos regrettés disparus qui ont combattu avec les soldats français, tout de même » se désole un rapatrié harki montpelliérain de la cité Fontcouverte, en parcourant les trois grandes parcelles du cimetière musulman de Grammont, à Montpellier.

 

Quelque 300 pierres tombales disparaissent, en effet sous de hautes herbes folles. Ce retraité harki ne décolère pas : « En découvrant ce spectacle récemment, je me suis immédiatement rapproché du service de la Métropole de Montpellier qui gère les cimetières, on m’a répondu que c’était aux familles des défunts d’entretenir les tombes. Dont acte.

Mais, je suis allé faire un tour dans les autres cimetières, ceux qui abritent les carrés chrétiens et juifs et j’ai constaté que les services municipaux et de la Métropole s’occupaient de nettoyer les pierres tombales, notamment en coupant les herbes envahissantes. Est-ce que l’on peut m’expliquer pourquoi il y a deux poids, deux mesures ? ».

Montpellier : 300 tombes de Harkis sous les herbes folles

Une pierre tombale complètement recouverte par une végétation dense. Photo Infos h24.

 

« Seule compétence des familles »

 

Alertée par une association de harkis, la rédaction d‘Infos H24 s’est rapprochée du cabinet du président de Montpellier Méditerranée Métropole (3m), Philippe Saurel, maire de Montpellier : « Les concessions pour les inhumations font partie du domaine public, la Ville et la Métropole se charge donc de l’entretien des allées et autres voies dans tous les cimetières, mais en ce qui concerne l’entretien des tombes, c’est de la seule compétence des familles des personnes enterrées » confirme le cabinet de Philippe Saurel.

 

Une visite des lieux atteste, effectivement que les voies d’accès à l’ancien cimetière musulman de Grammont sont propres. Lors de l’inauguration récente du nouveau carré musulman sur le site de Grammont également, où aucune inhumation n’a encore eu lieu, des responsables des associations de rapatriés harkis de Montpellier en ont profité pour interpeller Philippe Saurel sur l’état des lieux du cimetière musulman actuel.

 

Il a demandé à son adjoint Lorraine Acquier, présente à l’inauguration de s’assurer si c’était à la collectivité ou non de débroussailler ce vaste espace. Elle a eu confirmation que ce travail incombait aux familles.

Les tombes disparaissent sous les herbes folles. Photo Infos h24.

Les tombes disparaissent sous les herbes folles. Photo Infos h24.

 

« Imams aveugles et sourds »

Pourquoi ces regrettés disparus sont-ils abandonnés, non pas par les élus montpelliérains, visiblement, mais par les familles ? Uniquement par les familles ? Un responsable d’une association de pieds-noirs de Montpellier dénonce l’attitude des dirigeants des mosquées de Montpellier et des imams qui devraient prendre le problème à bras le corps et tenter de le régler :

« Ils sont aveugles et sourds, ils ne bronchent pas, c’est un véritable scandale. Le jour de l’inauguration du nouveau cimetière musulman à Grammont, ils étaient tous présents autour de M.Saurel, des élus municipaux et de la Métropole.

Ils faisaient les beaux. Mais, lorsqu’une poignée d’entre-nous les avons interpellés, à la fin de la cérémonie pour les inviter à venir visiter l’état des lieux du cimetière musulman actuel, avec toutes ces herbes folles qui recouvrent des centaines de tombes, eh bien, ils se sont défilés. Ils n’y ont jamais mis les pieds. Quelle honte ».

La polémique bat son plein sur le cimetière musulman de Grammont, à Montpellier. Les pauvres harkis morts pour la France doivent se retourner dans leurs tombes.

Article Source: Par Jean-Marc Aubert

Image associée 

*******

harkis les premiers mots du souvenir, la communauté en attend plus

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article