Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour avoir traiter de harki le ministre de l’Industrie, le député Tahar Missoum interdit de 6 plénières

Les interventions du député Tahar Missoum en plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), qui sont violentes, du moins souvent insolentes, ont fini par agacer le gouvernement.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, se serait plaint auprès du président de l’APN, Mohamed-Larbi Ould Khelifa, après la dernière sortie du “Spécifique” qui s’en est pris au ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb.


Le député Tahar Missoum a eu un propos peu amène à l’endroit de Bouchouareb au moment où ce dernier présentait le projet de code des investissements devant l’APN. “Le chahid Zighoud Youcef a dit que l’Indépendance viendra sans nul doute, mais j’espère tomber au champ d’honneur avant.

Vous savez pourquoi il a dit ça ?” s’est-il écrié, poursuivant, toujours insolent : “Les enfants de harkis commencent à nous gouverner”, allusion faite au ministre de l’Industrie.

 

Le président de l’APN a donc décidé, suite à cette sortie, de prendre des sanctions à l’encontre du député qui aime brocarder les ministres.
Dans un communiqué officiel, daté du dimanche 19 juin,
Ould Khelifa a informé de la sanction infligée au député. Il s’agit d’une interdiction de participation aux travaux de 6 plénières. La sanction est motivée par “l’attitude du député au sein de l’Assemblée”. Il lui est reproché d’exploiter la tribune parlementaire pour insulter, injurier et offenser les cadres de l’État.
Dans le communiqué de l’
APN, il est rappelé que le député est, en la matière, un récidiviste et qu’il a déjà fait l’objet de plusieurs rappels à l’ordre.

Il a été sanctionné conformément aux articles 75 à 78 du règlement intérieur de l’APN.

Article Source 

Pour avoir traiter de harki le ministre de l’Industrie, le député Tahar Missoum interdit de 6 plénières

*******

Ou l' Extrait Source du  

Pour avoir traiter de harki le ministre de l’Industrie, le député Tahar Missoum interdit de 6 plénières

L'interdiction faisait suite à la déclaration du dit député à l'APN acusant le ministre de l'industrie d'être "le fils d'un harki" et de dire son refus d'être

"gouverné par un gouvernement composé de traîtres ou de leurs fils"

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zio 06/04/2020 13:36

Bonjour a tous,
En ce qui me concerne,là bas dans leur pays,ils peuvent parler comme ils le souhaitent!!!
Ne croyez vous pas que c'est en France qu'il faudrait leur fermer le clapet?
Nos compatriotes font semblant de ne pas comprendre.
Mais ces raclures ils osent tout même en FRANCE ceci est l'insulte suprême (en lieu et place de traitres,ils utilisent "Harkis").
Alors en France,il faudrait mettre un terme à cet État de fait.
Mais vous savez tous,comme moi,que ces politiciens les utilisent avec dextérité,c'est ces mêmes bi nationaux qui leur font gagner les élections.
Cqfd!!!

Youyou 04/02/2017 20:21

Vous avez voulue avoir vôtre indépendance ben rester la bas.
Vous ne pensé qu'a critiques les harkis au lieu de voir votre vie avancé et voir le chômage des jeunes qui ne travaille pas beaucoup d'entre vous vive chez les parents et beaucoup ne sont meme pas marié normal comment sans travaille sans appartement.
Vous avez tous envie de venir en france si vous aimé pas les harkis alors pourquoi venir dans un pays qui vous on colonisé moi si je c'est que mon pays a était coloniser je viendrais pas dans ce pays

Bensfia 28/06/2016 09:30

Je ne connais pas personnellement ce député, mais quand j'y pense à la manière dont il s'exprime, probablement pour afficher une colère qu'il nourrit contre les harkis, je lui donne parfaitement raison...Il est vrai que la France soit quelque part notre mère.Nous sommes actuellement un pays indépendant depuis dix neuf cent soixante deux. Cependant sommes-nous obligés de garder ce cordon ombilical,devenu soixante ans plus tard et bien avant, source de problème et de conflits à répétition. Tout le monde sait qu'il existe de grands enjeux financiers entre les deux pays, mais lorsqu'ils commencent sérieusement à déranger, forcément les "relations mère fille" tournent à l'effervescence et provoquent un choc dans l'opinion publique. Le risque de dégénérescence dans ce cas, fait tellement peur qu'il pousse notre député, à réagir...Et lorsqu'on fait un effort dans l'analyse de cet homme politique cette réaction on comprend finalement que c'est qu'une déclaration d'amour à sa patrie associé à un hommage à tous ces grands martyrs de la révolution lâchement assassinés,et glorieusement tombés au champs d'honneur pour que vive l'Algérie dans la sérénité,la modernité, à qui profitent "sans stigmatisation" tous ses enfants!

sadouni 24/06/2016 07:44

Pour s'insulter, ils se traitent de harkis, ils considèrent que les Français sont des nazis ! Pourtant, ils sont tous contents de venir se faire soigner en France !

METZGER Jean Pierre 23/06/2016 15:13

C'est triste, cela prouve qu'être Harki ou fils de Harki est toujours considéré comme une insulte en Algérie !