Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Intervention de M. Jean-Christophe Lagarde (Union des démocrates et indépendants - Seine-Saint-Denis )

- Cela vous a peut-être échappé -​

Afficher l'image d'origine

Jean-Christophe Lagarde

Question N° 97777

(Union des Démocrates et Indépendants - Seine-Saint-Denis )
 
*******
Question écrite
Ministère interrogé > Défense
Ministère attributaire > Anciens combattants et mémoire

Rubrique > anciens combattants et victimes de guerre

Tête d'analyse > Afrique du Nord

Analyse > anciens supplétifs de l'armée française. revendications.

 

 

Question publiée au JO le : 19/07/2016 page : 6758
Date de changement d'attribution: 26/07/2016
 
 
Texte de la question
 

M. Jean-Christophe Lagarde attire l'attention de M. le ministre de la défense sur la situation des anciens harkis, moghaznis et personnels des formations supplétives ayant servi la France durant la guerre d'Algérieet relevant du statut civil de droit commun.

Alors que leur engagement dans ce conflit fut semblable à ceux des personnels des formations supplétives de droit local, les ancienssupplétifs de statut civil de droit commun ne peuvent aujourd'hui prétendre à aucune mesure spécifique de reconnaissance.

En effet, l'allocation de reconnaissance dont bénéficient les anciens supplétifs de statut civil de droit local leur a jusqu'à présent été refusé en raison du coût qui, selon l'administration, serait trop élevé dans la mesure où une telle mesure concernerait près de 9 000 personnes.

Pourtant, différentes associations et organisations démontrent que le nombre de personnes qui seraient aujourd'hui concernées est de seulement 300.

Aussi, dans un souci d'égalité et de justice, il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour améliorer la situation des anciens personnels des formations supplétives relevant du statut civil de droit commun.

Texte de la réponse ? , en attente

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

R.G 13/08/2016 11:58

Bonjour,

Oh ça sent bon les élections, ils commencent à s'agiter même à l'U.D.I qui ne représente que l'ombre de lui même (je parle de Bayrou même si l'on pense du bien de cette personne)).
Bien sur on peut toujours critiquer mais là, nous pouvons nous poser des questions? Nous ne sommes pas dûpes. Nous avons l'habitude des effets d'annonce en sachant par ailleurs que le pouvoir en place méprise totalement "LA CAUSE" Harkis.

Harkamicalement.

un métèque bleu blanc rouge 14/08/2016 13:02

l'essentiel pour 2017, c'est de ne pas faire les erreurs du passé, se poser les bonnes questions ? Il faut éviter un chèque en blanc, que chacun se mette à réfléchir, un bulletin est un pouvoir et en même temps une responsabilité...