Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dépôt de plaintes pour insultes envers les Harkis à l’hôtel de police de Roubaix (59) et d’Amiens (80)

Dépôt de plaintes pour insultes envers les Harkis à l’hôtel de police de Roubaix (59) et d’Amiens (80)

José Banani

Après les représentants de la ville de Roubaix (59) , vendredi matin, c’est un collectif de familles roubaisiennes qui a été reçu, ce samedi après-midi, dans les locaux du commissariat central de Roubaix. Ils ont déposé plainte pour «  injure raciale  ». 

La ville dépose plainte après la diffusion d’une photo injuriant la mémoire des harkis

«  Il y a eu cette page Facebook avec des doigts d’honneur dressés vers la stèle du souvenir, explique José Banani, porte-parole du collectif. Suite à ça, nous avons reçu des messages vocaux nous insultant et nous provoquant.  » Sur l’un d’eux, une jeune fille se disant de Wattrelos leur propose de se retrouver devant la mairie de Roubaix, pour en découdre.

Pleuvent alors une série d’insultes. Le document a été remis à la police.

Amiens (80)

Moussaoui Jacqueline présidente de l’association Ajir des hauts de France Amiens et présidente du comité restreint de l'ONAC  et Sahlaoui Mohamed porte-parole du groupement Harkis Hauts de France Picardie.

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MS 21/10/2016 14:21

Face à ce délit , les plaintes sont totalement justifiées , il ne faut pas laisser passer ça .

Espérons que cela ne finisse pas au fonds d'un tiroir , pour ce faire , il faut suivre le cheminement des plaintes , s'assurer qu'elles soient bien transmises au Procureur de la République et relancer ce dernier si pas de réponse .

Jeanne kh 21/10/2016 21:46

Il est nécessaire voir indispensable que toutes les associations Harkis et PN portent plainte contre ces lâches qui n ' osent pas dévoiler leurs visages.
Que toutes les villes, toutes les régions suivent le mouvement.
Jkh