Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paca : Enfoirés de gaullistes !: un débat sur les harkis tourne à l'affrontement FN- LR

La majorité Les Républicains et l'opposition Front National à la région Paca ont voté ensemble une série de mesures en faveur des harkis et de leurs familles, avant de se déchirer, s'accusant mutuellement d'instrumentaliser la mémoire des rapatriés d'Algérie.

 

Thibaut de la Tocnaye élu FN a lancé "enfoirés de gaullistes" en s'adressant aux élus Les Républicains

 

Le président de la région, Christian Estrosi (LR), a suspendu la séance peu avant 12 H 30, après de vifs échanges avec les élus d'extrême droite, qui sont les seuls représentants de l'opposition dans l'institution depuis les élections de décembre 2015. De vifs échanges survenus lors du vote d'une série de mesures en faveur des harkis et de leurs familles.

 

Thibaut de la Tocnaye, élu FN, a crié "enfoirés de gaullistes !" lors d'une intervention de Christian Estrosi, qui lui a lancé qu'il aurait "à en répondre devant des instances judiciaires". Thibaut de la Tocnaye, dont le père, Alain, était membre de l'OAS et impliqué dans l'attentat du Petit-Clamart contre Charles de Gaulle, a présenté ses excuses pour "des propos un peu outranciers", à la reprise de la séance.

 

Des mesures en faveur des harkis :

 

L'examen des mesures en faveur des harkis, les Algériens engagés aux côtés de l'armée française pendant la guerre d'indépendance, avait commencé dans l'unanimité, dans une région qui accueille l'une des plus importantes communautés de rapatriés d'Algérie. Elus Les Républicains et Front National ont entériné la mise en place d'un "travail ethnographique" de récolte de témoignages et de souvenirs, un inventaire de "sites emblématiques" qui doivent être conservés, et des aides à l'emploi. Un "contingent d'emplois dans les lycées", gérés par le conseil régional, sera réservé aux enfants de harkis, qui pourront y accéder sans concours ni condition d'âge, une mesure rendue possible par une loi de 2008.

 

Le FN défend le rôle "positif" de la France en Algérie :

 

Mais le débat s'est enflammé autour d'un amendement FN qui visait, selon le conseiller régional FN Philippe Vardon, à ce que les études que va lancer la région "affirment le rôle positif de la présence française en Algérie tout autant que la reconnaissance de la France à l'égard des forces supplétives et assimilées pendant les opérations de maintien de l'ordre en Algérie", c'est-à-dire la guerre d'Algérie.

 

La majorité Les Républicains a refusé de voter l'amendement, qui relève selon Christian Estrosi de la compétence de l'Assemblée nationale, et non de la région.

 

Un harki"personne n'a le droit de l'instrumentaliser, il est libre de voter pour qui il veut, de choisir la voie idéologique qu'il veut, parce qu'il a fait le choix de verser l'impôt du sang", a-t-il lancé aux élus du Front National.

Afficher l'image d'origine

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Honore 21/12/2016 05:37

Ces mesurettes bien utiles par ailleurs si elles sont suivies d'effet au niveau regional n'empechent pas la reparation au niveau national. Faire des harkis des defenseurs de l'Algerie francaise et du colonialisme c'est allez vite en besogne. Chaque harki avait une bonne raison de suivre la France : ancien flniste, voulant sauver sa peau, lutter contre les exces du fln, patriotes sinceres...tout un ensemble de motivations honorables quant on sait ce que veut dire une guerre. Quelques soient leurs choix ils ont ete trompes par les gouvernants de l'epoque. Pour finir le passe est le passe arretons d'instrumentaliser notre communaute.o

R.G 18/12/2016 22:10

Bonjour,

Il est dit, à l'intention du front national par C. Estrosi : "Un Harki, personne n'a le droit de l'instrumentaliser, il est libre de voter pour qui il veut, de choisir la voie idéologique qu'il veut, parce qu'il a fait le choix de verser l'impôt du sang".
C'est très bien tout cela mais, qui est au pouvoir, de droite à gauche depuis 54 ans, qui instrumentalise les Harkis, si ce n'est les POLITIQUES en place qui n'ont pas été capables de proposer et de faire voter une loi de réparation en faveur des Harkis et de leurs descendants.
En disant aussi qu'ils (les Harkis) ont fait le choix de l'impôt du sang, ne les flattent-ils pas lui même pour s'attirer leurs faveurs (votes)
Que penser d'eux alors que cette loi aurait dû être votée il y a bien longtemps, pourquoi? Parce que les Harkis ne représentent pas un poids électoral suffisant, leur vote n'étant pas homogène.
En prononçant ces mots, Mr Estrosi a eu t-il peur de dire - au lieu de ; il a fait le choix de verser l’impôt du sang - « parce qu’il a fait le choix de l’Algérie Française »
C’est vrai qu’en tant que Gaulliste, il est interdit de prononcer cette Phrase.
Les Harkis n’ont pas fait le choix de verser leur sang, personne ne le fait, cela est une conséquence, « la conséquence » hélas, de tout individu engagé au service d’une cause (armée) qui était que l’on veuille ou non, à cette époque, la défense de l’Algérie Française.
C’est pour cela et uniquement pour cela qu’ils ont été abandonné, ainsi que les fidèles et les Pieds Noirs, à leur triste sort avec les suites que nous connaissons ; c'est-à-dire les massacres de masse et les reniements de notre classe politique de l’époque, dont se revendique Estrosi, avec à leur tête le triste sire : de gaulle.
En France, il ne faut pas toucher à cette icône qu’est de gaulle, nombre de politiques, en catimini, vous diront qu’ils regrettent l’abandon de cette terre jadis Française, le sort des Pieds Noirs et Harkis… Mais, jamais au grand jamais l’admettront ils à découvert. Ils ont peur d’être catalogué et rejeté du système en place bien rodé avec pour tabou, le rejet total de quelque critique que ce soit vis à vis de l’homme de Londres, de gaulle qui en tant que militaire n’a pas hésité à se parjurer tant et plus sans vergogne.
Il a renié tout ses engagements d’un revers de main jetant ainsi les Harkis, leurs familles, les Musulmans fidèles à la France, les Pieds Noirs, les juifs (pour certains installés depuis plus de 2000 ans) dans la tourmente, les obligeants a quitter leur pays natal pour ceux qui purent échapper aux couteaux des égorgeurs du F.L.N.
Une fois rapatriés, les Pieds Noirs ont dû se débrouiller comme ils le pouvaient mais leur sort n’était rien par rapport aux Harkis qui furent parqués dans ces fameux camps de transit et livrés à eux même, au bon vouloir de l’état Français.
Il a fallu les révoltes et les émeutes des années 75 pour que ces camps ignobles, commencent à fermer.
Bien sur d’autres populations ont été enfermées en ces lieux mais, à tort ou à raison, l’état Français avait toujours un motif.
Pour les harkis et leurs familles, aucun motif n’a jamais été formulé pour cet enfermement car il ni en avait aucun, bien sur.
C’est en cela que la juste réparation demandée par la communauté Harkis et leurs descendants sans oublier les veuves, doit avoir lieu sous forme d’une loi « dite loi de réparation »
Seul un tel acte pourra apaiser les consciences et laisser vivre en paix les Harkis.
Certes, cela n’enlèvera pas la peine d’avoir à jamais perdu sa terre natale sans espoir de retour. Ou, pour les plus jeunes, d’avoir vécu dans ces camps de la honte.
La trahison de l’état Français, avec à sa tête de gaulle, vis-à-vis des Pieds Noirs et Harkis est une tâche indélébile et aussi une honte pour la France.

Harkamicalement.

Honore 18/12/2016 00:57

On ne peut que feliciter les elus de cette region pour que des emplois soient reserves dans les lycees pour les fils et filles de harkis. Les associations doivent ertre partie prenante et vigilante quant a la mise en oeuvre de cette mesure. Ils faudraient en outre que d'autres mesures facilitent l'embauche dans le secteur prive puique la region a une competence pour cela. Je voudrais demander aux lecteurs de nous donner des informations sur les recrutements sans concours de 2008 pour en faire profiter les autres regions qui ont une population d'anciens harkis. Des informations quIls peuvent aupres de la region PACA.

Tikiouach 18/12/2016 10:25

Bonjour
Nous on veut le solde tout compte la reparation. Ces mesurettes ne servent qu a maintenir les harkis sous perfusion. Reparation des prejudices de nos parents et des enfants.