Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François Fillon

Avec les rapatriés d'Algérie, à Nîmes, jeudi, le candidat de la droite a passé un moment relativement calme malgré une atmosphère tendue.

Ce réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François Fillon

 Ils sont une douzaine en ce jeudi 2 mars, silencieux. Harkis, rapatriés d'Algérie. Visages graves, sourires mélancoliques quand les caméras s'invitent dans la petite salle d'un hôtel du centre-ville de Nîmes.

Les applaudissements qu'ils enclenchent arrachent un sourire à un François Fillon préoccupé lorsqu'il passe la porte. Insuffisant pour détendre l'homme, à cran, les ongles rongés jusqu'au sang.

Pas sûr que les « bon courage » laconiques qui se succèdent lors de la séance de présentation le renforcent dans ce parcours de « combattant balafré » que le candidat Les Républicains s'est imposé.

Image associée

*******

Jeudi 2 mars Nîmes table ronde Mr Fillon reçoit les harkis et pieds noirs.

Cliquez sur les photos

Ce réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François FillonCe réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François Fillon
Ce réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François FillonCe réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François FillonCe réconfort que même les Harkis n'offrent pas à François Fillon

Photos Nadia

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article