Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harkis Alpes Maritimes Synthèse juridique de Maître Sandrine TURRIN Avocate au barreau de Grasse (06)

Maître Sandrine TURRIN Avocate au barreau de Grasse (06)

Cliquez droit pour Enregistrer l'image sous...

Harkis Alpes Maritimes Synthèse juridique de Maître Sandrine TURRIN Avocate au barreau de Grasse (06)Harkis Alpes Maritimes Synthèse juridique de Maître Sandrine TURRIN Avocate au barreau de Grasse (06)Harkis Alpes Maritimes Synthèse juridique de Maître Sandrine TURRIN Avocate au barreau de Grasse (06)

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed Djafour 13/04/2017 06:47

Rien de nouveau sur l'étude de la cour d'appel de Versailles. Nous le savions et il fallait s'y attendre à ce que l'on nous mettent des bâtons dans les roues. C'est carrément fou de ne pas comprendre cela!!! Faut-t-il pour autant baisser les bras??? Il faut bien faire attention, car quand on baisse les bras, on risque de descendre la culotte en même temps. Et s'il n'y a plus de culotte, il n'y a plus de rempart pour les prédateurs politiciens. Quoi????? On a dit politiciens??? Ne serait-ce pas justement une manœuvre politicienne, que de nous faire croire que tout est perdu d'avance????



Allons, allons enfants de la patrie, au risque de tomber au champ d'honneur, baïonnette au canon et allez jusqu'au bout du combat.

N'écoutez pas les trouillards qui ont peur à la vue du sang, ou, ceux manipulés par les politiques dont le seul intérêt est d'effacer notre histoire. Suivons l'exemple de nos parents qui sont restés dignes dans le combat de l'honneur et de la dignité. N'oubliez jamais que quand on baisse les bras une fois, on se fait "enfler" toute sa vie.

Pour votre information:
J'ai été déscolarisé et quotidiennement battu durant toute mon enfance par le FLN et pro FLN, jusqu’au 4 mars 1968. J'ai passé toute mon adolescence dans des camps (1 an au château de Lascours et le reste à Bias) Jusqu'à 21 ans, l'âge de la majorité à l'époque. Je n'ai été scolarisé que deux minables années dans mon existance (1 an à Ongles 04 et 1 an à Chantenay St Imbert 58), mais mes écrits, bien qu'ils ne soient pas parfaits, sont de moi et de personne d'autre et, je ne m'en sors pas trop mal. D'après vous, POURQUOI????? C'EST PARCE QUE JE N'AI JAMAIS RIEN LÂCHÉ ET JE NE LÂCHERAI JAMAIS RIEN. JE VOUS INVITE TOUS A EN FAIRE AUTANT ET NOUS VERRONS BIEN....
A bon entendeur.
Mohamed Djafour.

1962 12/04/2017 22:49

Cette analyse a le mérite d'être rédigée par une juriste mais elle n'apporte rien de nouveaux par rapport à ce qui a déjà été dit par les mails qui circulent depuis plusieurs semaines.
L'avocate ne fait que reprend le contenu des arrêts sans proposer de réelles solutions sauf une loi de réparation ce que bcp d'entre nous savent et revendiquent.
Mais elle a pris le temps d'écrire ce commentaire et c'est tout à son honneur.
Merci madame Sandrine Turrin.