Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué du CNLH à l'attention de tous les médias

Communiqué du CNLH à l'attention de tous les médias

Le Président du CNLH, Boaza GASMI, interdit à toute personne de lancer, en son nom, ou au nom du CNLH, des consignes de vote pour la présidentielle 2017 sur les chaines publiques, dans la presse, sur internet à travers les réseaux sociaux ou par tous autres moyens de communication existants.

RAPPEL :

Le Comité National de Liaison des Harkis n’a aucune vocation politique.

Le CNLH a pour seul et unique but de défendre les intérêts des Harkis et leurs familles, les informer sur leurs droits et leurs démarches, les tenir au courant des différentes actions engagées par le CNLH en leur faveur et des différentes lois et mesures les concernant, d’organiser des réunions d’information, tant avec le monde Harki qu’avec les responsables politiques et les institutions en charge du dossier Harki pour leur faire part des revendications du monde Harki et rechercher ensemble les moyens d’y répondre, de travailler au nom de l’intérêt général, oeuvrer pour la Mémoire, la reconnaissance, la réparation, la transmission de l’Histoire aux générations futures, dans l’éthique du respect des uns et des autres, la liberté d’expression et des opinions, la démocratie, la transparence.

 

L’engagement du CNLH est permanent pour la solidarité, la justice, l’honneur, la dignité, l’intégrité, la loyauté, l’honnêteté, et se place au-delà de toute idéologie politique, chacun étant libre de ses convictions et de ses choix, nous tenons à le rappeler ici.

 

Le Président du CNLH, Boaza GASMI, rappelle la Charte éthique du CNLH qui s’articule autour des grandes valeurs : non-discrimination, respect de la vie privée, neutralité politique et confessionnelle, gestion de la confidentialité des données personnelles, intérêt supérieur de la cause Harkie dans sa généralité, conduite équitable envers les responsables politiques et institutionnels, les médias, les organismes de presse, promotion et respect de l’image du Comité National de Liaison des Harkis, lutte contre la falsification de l’Histoire, l’atteinte à la Mémoire, les comportements irrespectueux en tous genres, etc…

 

Le CNLH et son président BOAZA GASMI n'ont donné et ne donneront aucune consigne de vote.  Chacun est parfaitement libre de ses convictions et de ses choix. Ceci a déjà été dit et redit lors de la réunion du 18 Mars 2017 à AGEN.

Les Harkis et leurs familles voteront en leur âme et conscience.

Nous tenons à rappeler une fois de plus ici !!!

Merci de votre attention.

Le CNLH

*******

(Vos informations à jour) 

Cliquez sur l'​

Agenda, dates des manifestations harkis

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

1962 04/05/2017 13:35

Voilà un communiqué qui a le mérite de clarifier le débat et qui pourrait servir de modèle à toute autre association qui a pour but la cause des rapatriés harkis. Cette cause historique est d'ordre nationale qui s'impose à tous les partis politiques. Pour cette raison il est inutile de la mêler aux conflits politiques du moment sauf à y chercher un intérêt personnel ce qui est condamnable.
Ce clientélisme qui anime certains ne peut que les desservir et porter tort à l'intérêt général qui est celui d'être au-dessus des candidats. Ces derniers ne seront jugés que sur leurs engagements écrits en faveur des actions et mesures déjà clairement définis depuis des années.
On avait déjà assister à ce genre de vagues au grès du vent qui s'étaient précipitées derrière Sarkozy en 2007 puis derrière Hollande en 2012 et maintenant derrière Macron.
Toute cette cacophonie risque encore de finir avec un G12 bis.
À l'heure où les incertitudes sur l'avenir inquiètent, il est important de toujours savoir raison gardée.
Bravo encore à Boaza d'avoir cadré et clarifié le rôle du CNLH.
C'est la condition incontournable pour bien préparer l'après élections et être en force pour mener un travail sérieux et constant et non en s'affichant avec démesure derrière un politique quel qu'il soit sauf à le faire en son nom et à titre personnel.
Ce qui reste la liberté de chacun.