Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les harkis devant la préfecture de Carcassonne (11)

Réunis au portail des Jacobins, la procession s'est terminée devant les murs de la préfecture./Photo DDM, J.-L.B.

Ils étaient une trentaine, harkis, enfants de harkis, rassemblés hier au portail des Jacobins. Sous l'impulsion de leur nouvelle et jeune présidente Sabbah Atrous, les membres de l'UDACFME, l'Union Départementale des Anciens Combattants Français Musulmans et leurs Enfants, étaient donc réunis pour eux aussi tenter de faire avancer leur combat : «Obtenir enfin une loi de reconnaissance, et rendre aux harkis et à leur famille leur place dans l'Histoire de France et dans les manuels scolaires», expliquait la présidente.

 

Certes, ils le reconnaissent, le discours de François Hollande du 25 septembre 2016 a été une grande avancée, «mais on ne peut pas se contenter de mots. Il y a des expositions, des stèles en mémoires des harkis, mais nous voulons une reconnaissance officielle», insistent les membres de l'UDACFME.

 

Depuis plusieurs mois, la présidente Sabbah Atrous sillonne les collèges et lycées du département pour sensibiliser les plus jeunes. «C'est fructueux, les échanges sont intéressants. Mais on se rend compte immédiatement qu'ils ne nous connaissent pas, qu'ils ne connaissent pas notre histoire», déplore-t-elle.

La Dépêche du Midi

30/04/2017

Actualités

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article