Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ancrage, Mémoire des métissages du Sud-Ouest - reportage : Rania, la rebelle du Djebel

-Reportage de la revue Ancrage -*N°14 - Janvier 2018

Ancrage Mémoire des métissages du Sud-Ouest   

Concernant la publication sur votre site des articles d'Ancrage évoquant les Harkis, les membres du bureau ont été consultés, il n'y a pas de problème : vous pouvez les mettre et renvoyer vers le site d'Ancrage.

 LACOMBE Sandrine

*******

Rania, la rebelle du Djebel

Extrait

- On lui donne blouse blanche, pataugas et béret.

- Sur place, il y avait une infirmerie et un médecin militaire qui descendait soigner les civils et les militaires de la vallée.

- Elle n’a pas de diplôme ni de formation d’infirmière mais elle seconde, tout comme elle le fait avec le vaguemestre dans le cadre des liaisons.

- Il s'agissait d'aller dans toutes les fermes des colons où des appelés du contingent assuraient la surveillance et la sécurité pour leur remettre leur courrier.

- Elle sera surnommée, comme ceux de l'infirmerie" blouses blanches"

- On lui attribue une chambre du côté des harkis mariés, pour la protéger, tandis que les harkis célibataires sont logés avec les appelés du contingent. 

Cliquez pour, s'abonner à la revue.

le numéro ne correspond pas au numéro de la revue

*******

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

memoire des Camps 17/02/2018 14:04

BONJOUR

Par des mots juste "madame Syndia" Vous avez décrie le combat anonyme de cette dame....

Mais le paragraphe qui m'a interpeller ..... sera de son passage par les camps du Larzac...puis celui de Bias "CENTRE ACCEUIL DES RAPATRIES ALGERIE

L'ensemble des familles de Harkis ont eu se même parcours....les 6 camps de transit et reclassement...puis un des 69 Hameaux de forestage...certain des citées urbaines...d"autres une des
3 Prisons désaffectés...Cognac..Nantes..et la citadelle Amiens

Ces 75 lieux sont nos lieux de memoire"

Les 75 camps ....Ces lieux de Memoire sont les RACINES ET DES AILES de nos enfants.....

Syndia 17/02/2018 11:29

Bonjour,

Quel plaisir, d'ouvrir sa boite mail et de lire le prénom de Rania sur le site "Harkis Dordogne". Quel bel hommage à une grande dame que j'ai eu la chance de rencontrer à mon adolescence, une grande dame telle que Rania femme de tous les combats, un parcours atypique, une beauté de cœur, d'esprit, dotée de la grâce que dieu lui a donné, je remercie Harkis Dordogne de ce bel hommage à une amie de cœur, elle a l'âge de ma maman, qui lors de mes combats, j'ai pu dans son regard cette fierté de voir : "la relève assuré".

Pourtant, à cette époque, le rôle de la femme n'était pas facile, il fallait surmonter les railleries des hommes, leur regard parfois cinglant, sans retenue et pourtant elle a su continuer son chemin et pour ligne de conduite la vérité, le service à la personne, s'oubliant parfois pour les siens.

Gérard, je te remercie par ce temps maussade, d'avoir ensoleillé ma journée par ce bel hommage à la belle constantinoise dont je suis heureuse d'avoir croisé sa route, son cœur, 0 Rania femme de tous les combats menés dans le silence.
Syndia