Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeanne Etthari, en porte-parole des harkis à Marseille (13)

Jeanne Etthari va faire remonter au sommet de l'État les attentes des harkis de la région, dont elle a réuni quelques représentants au musée des ATP. B. D.

Cette semaine est très importante pour Jeanne Etthari.

Cette semaine est très importante pour Jeanne Etthari. La présidente de l'association Mémoire, Unité, Dignité des Rapatriés d'Algérie a rendez-vous à Marseille avec le préfet Dominique Ceaux. Cet ex-collaborateur de François Hollande dirige un groupe de travail, mis en place en début d'année par Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, et selon la volonté du président Emmanuel Macron, pour notamment « prendre en compte la situation économique des harkis et proposer des mesures afin de permettre la préservation de la mémoire et une réparation adaptée aux situations diverses de chacun d'eux et de leurs familles ».

FRANÇAIS DANS L'ÂME

Ce en fait pourquoi se bat depuis toujours Jeanne Etthari, fille de harkis qui a grandi dans ces camps « nous empêchant d'être intégrés », mis à disposition dès 1962, pour parquer ceux qui avaient combattu pour la France. Aussi pour s'en faire encore mieux la porte-parole de leur situation difficile « au niveau de l'emploi et du logement », elle a réuni samedi après-midi au musée des ATP des représentants vivant en majorité dans les Alpes-Maritimes et le Var. Elle souhaite « faire remonter au préfet leurs problématiques ».

Lors de cette rencontre, Jeanne Etthari ne sera pas seule mais entourée d'autres personnes, engagées comme elles dans la région pour « une reconnaissance et une réparation financière ».

Et la confiance semble plutôt de mise avant ce grand rendez-vous dont elle préfère ne pas préciser *la date exacte pour en préserver la tranquillité. « Même si je ne fais pas de politique et que je ne sais pas ce qu'il ressortira de cette réunion ni de ce que va faire l'État, je pense que le gouvernement actuel répondra à nos attentes. J'y travaille depuis longtemps avec tout mon amour pour nos parents ainsi que leurs enfants qui sont Français au fond de l'âme ».

Le préfet Dominique Ceaux devrait rendre publique les conclusions de son groupe de travail en mai.

13/03/2018

*Vendredi 16 mars en préfecture de région et sur invitation.

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

*******

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Lacome 09/07/2018 08:28

Je recherche un papa et sa fille avec qui j'avais voyage en 2000 de Paris a Bangkok.
Le papa etait en "retraite" a Pattaya.
La fille demeurait avec sa maman pas loin de Marseilles.
Leur nom etait "Marouani" ou quelque chose comme cela.
Merci de me repondre
Jean

lisem 15/03/2018 03:11

Pauvre de nous, tous ces « porte-parole » en mal de reconnaissance
Quelle tristesse de voir chaque semaine des individus s’autoproclamer représentant la communauté
Où étaient-ils lorsqu’on s’est mobilisé pour soutenir la grève de la faim de Boaza à Bias ? Et qui a permis la mise en place d’un groupe de travail ?
Les voilà tous sortis du bois et vouloir initier les propositions au nom d’une reconnaissance et une indemnisation. Cette approche s’apparente à de la mendicité et en aucune manière ne résoudra l’ensemble des problèmes qui perdurent depuis plus de 56 ans, c’est-à-dire une reconnaissance JURIDIQUE qui instaure un statut ouvrant à des réparations inscrites dans les lois depuis 1917. Et oui pour ceux qui ont pris la peine de s’instruire plus que de guetter des opportunités de se faire valoir, nous avons compris que des lois existent pour nous ouvrir à des pensions et des rentes viagères, que le stress-post-traumatique que nous avons tous subis et subissons encore est indemnisable, etc…, et obtenir une légitimité indiscutable auprès du Conseil Constitutionnelle. Ces lois qui nous protègent sont sous notre nez depuis longtemps.
Alors les amateurs de starisation et de petits pécules, je vous invite à consulter Google. La communauté mérite de gagner sa place à part entière dans la société avec dignité et le respect qui lui est due. Elle doit être dans une vision à long terme et ne pas commettre l’erreur d’une allocation de reconnaissance dérisoire vite dépensée, au lieu d’une pension mensuelle et de la prise en charge réelles des générations à venir sans passer par aucun de ces » décrets bidon ».
Alors de grâce arrêté de vous ridiculiser par tous ces effets d’annonce et vos propositions « locales » ! L’Etat est en relation avec l’ensemble des associations du Nord (Roubaix..), de L’Est (Epinal, St Dié, Belfort..) , de l’Ouest (bordeaux..) et du Sud(Marseille, Aix en Provence, Toulouse..) et n’agit que dans une seule perspective celle de vous garder à distance et récupérer vos voix aux prochaines élections.
PS : le conseil constitutionnel français vient d’octroyer des pensions à des algériens vivant en Algérie en tant que civils victimes de guerre.

révoltes1975 13/03/2018 20:50

C’est bien d’être photogénique entourée de ses proches mais quel est l'interêt pour la communauté des rapatriés harkis? Bon, on retiendra qu’au moins la presse parle de nous.

harki62 13/03/2018 14:31

Je cite " elle préfère ne pas préciser la date afin d'en préserver la tranquillité " .

Encore une attitude qui brille par sa transparence , elle se fout de qui cette personne , elle aurait le droit de dialoguer avec le Préfet Ceaux et lui raconter ce que bon lui semble ( en toute discrétion ) alors que ses compatriotes ou plutôt ses gueux de compatriotes devraient être tenus à l'écart .
Rien que pour cette attitude elle doit dégager ! on veut de l'honnêteté , de l'intégrité !
Dommage que je sois géographiquement à l'opposé de Marseille et heureusement pour elle , j'invite vivement nos compatriotes de la région de Marseille à se manifester le 16 Mars et à porter directement leur revendications au Préfet Ceaux .
Le peuple Harki doit s'exprimer librement .

la provence 13/03/2018 13:47

BONJOUR

le préfet Ceau sera a la préfecture de la région PACA
vendredi 16 mars "sur invitation"

Il a prévu 5 déplacements en région
4 mars et 5 mars il était en Lot et Garonne...

C'est complètement de faire rétention d'informations
et surtout d'être LES portes parole de la communauté harkis

Aujourd'hui la communauté est MAJEURE ...et ne souhaite qu'une chose être représenté dignement
et surtout souhaite du résultat du groupe de travail....

Bon courage....a tous les membres de ce groupes DE TRAVAIL a qui nous souhaitons une réussite totale.....de leurs travail....respect...transparence....honneur

cécile 13/03/2018 13:38

Alors là! on atteint des sommets!!!
Il y en a certaines qui veulent briller sur la misère de notre communauté.... toujours les mêmes à se mettre en avant... pour un poste politique certainement....
Il n'y a pas à cacher de date de la visite du préfet : vendredi 16 mars en préfecture de région et sur invitation.
les cinq départements de la région PACA ont été invités à venir débattre et échanger avec M. Le Préfet.
Tout cela est surtout un résultat de l'après-guerre d'Algérie........
Alors de grâce, évitez de vous mettre en avant .... c'est cynique...
Bien à vous!