Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les poèmes de Marc Benredjem (26) La reine Dihya

Les poèmes de Marc Benredjem 

La reine Dihya "

Dihya, aussi connue sous le nom de Kahina ou Kahena, est une reine guerrière berbère qui a combattu les Omeyyades, lors de la conquête musulmane du Maghreb au VII siècle. Elle meurt au combat, dans les Aurès, en 703.

*******

*******

- Cliquez sur l' Agenda -

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

soph 09/09/2018 15:52

Bonjour M.Benredjem,
Je suis sensible à votre prose que je ne manque jamais de lire dès parution.
M'autoriseriez-vous à les ajouter sur mon site naissant?
soph66.p@laposte.net
Merci

Ivainaulion 07/09/2018 23:47

Réponse à "1962'',

Si je me base sur votre morale de tolérance, vous non plus vous n'acceptez pas l'avis des autres?
Lorsque je dis que ce monsieur est"digne des grands poètes" c'est mon opinion tout simplement. C'est mon droit non?
Ivain

1962' 07/09/2018 19:59

Il est étrange toute cette animosité pour une simple remarque de "firech" qui nous dit que la photo qui illustre ce poème n'est qu'une élucubration ? Où est le mal ? Le mot "élucubration" n'est pas une insulte.
Quand on se dit "poète" on accepte les remarques sans être systématiquement contrarié et sans invectiver son contradicteur. Ce n'est pas élégant.
D'autre part, je rejoins "firech" quand il évoque l'apport de la grande civilisation arabo-musulmane qui a donné des poètes inégalés à ce jour tels Omar Khayam, Hafiz, Saadi et bien d'autres. Les fables de La Fontaine sont une traduction de nombreux récits arabes et le conte des milles et une nuit continue à faire rêver des générations de jeunes et moins jeunes depuis des siècles et des siècles. Réfléchissez.

Ivainaulion 06/09/2018 16:15

Bonjour à tous,
Juste pour apporter mon avis sur l'ensemble des poèmes de ce monsieur.
Je trouve qu'il a une émotion et un style digne des grands poètes.
Dommage que des incultes viennent faire des remarques désobligeantes.
Juste un grand respect monsieur le poète et mes vives salutations.
Je suis un grand admirateur et lecteur de vos poésies.
Ivain.

1962' 07/09/2018 20:11

"digne des grands poètes"
Du calme, n'exagérons rien SVP

Mac. Djem 04/09/2018 17:55

Bonjour monsieur Regazzacci,

Tout d'abord, je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mes poésies. Je suis sincèrement touché par votre élogieux commentaire. Je vais tâcher de continuer à vous transmettre mes poèmes afin que des personnes comme vous puissiez rêver et vivre des instants magiques dans la poésie qui apaise l'âme et réjouit le coeur.
Pour répondre à votre question au sujet de la religion de la reine Dihya.
D'après mes lectures et en me basant sur les écrit des différents historiens comme Ibn Khaldoun dans son livre intitulé " Kiteb al-Ibar" traduit en français en" livre des exemples" est un grand ouvrage traitant sur l'histoire des Arabes, des Perses et des Berbères. Il présente cette reine comme Berbère Zénète de la tribu des Djerawa qui sont des Aurès comme chrétienne.
A l'instar d'autres historiens comme Emile-Félix Gautier où Mohamed Talbi qui la décrive comme métissée Byzantine et Berbère chrétienne.
D'après Gabriel Camps la tribu Djerawa serait de confession chrétienne avant l'arrivée de l'islam.
Il est important de noter qu'à l'exception de la princesse Tin-Hinan, on ne connaît pas une autre reine à la tête des tribus berbères.
Ce que nous pouvons retenir pour le moment selon toujours les historiens que la christianisation des Aurès dans l'antique tardive est une réalité qui n'est guère contestable à ce jour sauf nouvelle découverte par les chercheurs.
L'appartenance de la reine Dihya pour les historiens à la religion chrétienne reste dans l'hypothèse la plus véridique.
Je vous invite à lire les deux livres de monsieur Raouf Oufkir qui traite remarquablement de cette histoire ou le livre de monsieur J. Castano qui sont des mines de renseignements sur la vie de cette fabuleuse guerrière Berbère.
En espérant avoir répondu à votre question.
Bien cordialement à vous

Marc Benredjem

Guy Regazzacci 05/09/2018 12:46

Bonjour Marc,

Merci pur cette réponse très étayée.

Je pense que je vais acheter un livre sur la reine Berbère dite "La Khahena" Il faut dire que tout ce qui concerna les Aurés me concerne un peu car je suis moi même de Batna, pays des Chaouias.
J'i vécu 3 ans dans un camp de Harkis de cette ville; en fait, c'étaient de Moghaznis d'une SAS et la plupart venaient de la région d'Arris. Seules 3 familles int survécu aux massacres.

Au plaisir de vous lire et peut être de vous rencontrer lors de notre prochaine journée festive à Bergerac. Voir sur notre site "Harkis Dordogne" les modalités pour s'inscrire à cette journée Méchoui.

Très cordialement..

Guy Regazzacci 04/09/2018 09:06

Bonjour à tous, bonjour Mr le poète,

Vos avez beaucoup de talent Marc, c'est avec le plus grand plaisir que nous vous lisons.
Certains de vos écrits sont émouvants d'autres plus gais... certainement au gré de votre inspiration.

Celui-ci est particulièrement bien écrit et je vous en félicite.
Après, il est facile de critiquer sur tel ou tel point. Cela est chose aisée.

Ce que nous pouvons constater, une fois de plus hélas, c'est cette sorte de malin plaisir de tout remettre en cause et de jeter l’opprobre sur tout.
Nous pouvons bien sûr apporter notre point de vue, donner un avis, faire des remarques mais, il y a la manière.

Ce n'est qu'un poème et non un récit historique. Prenons le temps et le plaisir de vous lire sans penser à la justesse des propos.

Pour critiquer cher Marc, je vous dirai que l'écriture de ce poème est réussie.
Après sur la véracité des propos, je voulais vous demander ce que vous pensez lorsqu'il est dit qu'en fait, "la Khahena" est juive et que ce sont ses proches qui l'ont trahie.

Voila, cher compatriote, continuez à nous proposer vos jolis poèmes à la plus grande joie des lecteurs d'Harkis Dordogne.

Harkamicalement.

Mac. Djem 03/09/2018 13:43

Bonjour Slimane,

Pour continuer votre remarquable écrit , je ne peux que rajouter ceci:
La sensibilité et la compréhension ne sont pas hélas la panacée à la portée de tout le monde.
Il faut une âme sensible comme vous pour interpréter le sens abyssal que reflète les mots dans les poèmes. Je vous remercie du fond du coeur pour votre encouragement à la continuité de mes poésies. Je sais on ne peut pas plaire à tout le monde...
Il faut laisser la banalité aux personnes médiocres et suivre son chemin dans la clarté des rimes de la poésie qui ouvre la voie à la réceptivité envers les autres.
Encore merci pour votre belle leçon de moralité...
Bien cordialement à vous
Marc Benredjem

slimane 02/09/2018 17:38

M.Benredjem, Vous avez mille fois raison, les poètes sont des êtres libres et leurs vers élèvent ceux qui sont sensibles à une pensée et une énergie qui se situent loin de ce bas-monde, du bas-astral. La poésie est dans l'ADN de la plupart des Berbères comme la Mythologie dans celle des Grecs.Seuls ceux-là (quelque soit leur ethnie) seront sensibles à l'histoire de la valeureuse Dilhya. L'ombre n'aime pas la lumière. Merci pour vos poèmes!

Mac. Djem 02/09/2018 14:06

A l'attention de Firech,

Oui ce n'est qu'un poème basé sur la vie de cette grande guerrière berbère.
Il est à croire que vous n'acceptez pas cette page de l'histoire où cette héroïque reine remporta des grandes victoires sur les arabes. Je vous invites à consultés et à lire divers documents historique relatant ces faits et la victorieuse bataille appelée" bataille des chameaux".
Je me permets de vous répondre aussi concernant le rajout superfétatoire du mot " élucubration".
Je tenais à vous rassurer sur mon état de santé, je ne suis ni délirant, ni dans la démence et encore moins dans l'égarement. Je suppose docteur que vous devez exercer dans la sphère de la médecine mentale pour employer un mot pareil?
Cher docteur un poète est une personne qui s'inspire, dit ou écrit des poésies. Il a l'art et la manière de jouer avec les mots, les sonorités, le rythme et la narration imagée pour donner de l'émotion à son lecteur.
Je constate que vous n'avez rien compris à mon poème...
Je reviens à vous affirmations au sujet de la reine Dihya surnommé par les arabes Al-Kahina. Vous prétendez que cela signifie " sorcière" en arabe. Comment pouvez-vous affirmez cela? Il me semble que le mot sorcière en arabe se dit " SIHARA", prophétesse se dit "NAYBA" et enfin devineresse se dit " EIRA".
Vous voyez aucun de ces superlatifs ne correspond à vos affirmations?
Aujourd'hui encore les chercheurs en histoire se posent la question sur l'origine du mot Kahina.
Peut-être mon cher docteur que vous avez une réponse à m'apporter pour éclairer mon esprit?

Marc Benredjem

firech 02/09/2018 00:06

Bon ce n'est qu'un poème qui contient quelques élucubrations comme la photo qui l'illustre.
Par contre, la Kahéna (nom donné par les arabes signifiant sorcière) a recommandé à ses deux fils de se convertir à l'islam ce que son statut de reine lui interdisait de faire pour elle même. Ils devinrent ainsi des chefs musulmans qui participèrent à la conquête de l'Espagne qui fut libérée en 711 du joug d'un roi visigoth à la joie des ibères et des juifs qui étaient persécutés. C'est ainsi que va naître l'Andalousie d'où va rayonner la brillante civilisation musulmane sur l'Europe pour la sortir du Moyen Âge vers la Renaissance.