Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Harkis écrivent au Président Macron

Abdallah Krouk et Nasser Nouali et une partie du groupe de la résistance harki.

«Suite aux différentes interventions depuis la création de leur groupe de transition à l'article 1er du 4 octobre 1958, nos revendications pour réhabiliter auprès de l'armée leurs frères d'armes ont été entendus et concrétisés», se félicitent Abdallah Krouk et Nasser Nouali, représentant le «groupe de résistance harkis» au niveau local et régional.

«Concernant le rapport du préfet Ceaux, plusieurs éléments que nous avons portés à sa connaissance ont été fortement repris ; en effet, celui-ci emploie le terme de composante et non plus de communauté. Le groupe de travail de transition exemplaire et impartial est en totale conformité avec les textes de la Ve République et dans la feuille de route qu'attendent de nous nos institutions et nos concitoyens, à savoir la citoyenneté pleine et entière avec des droits et des devoirs dans les valeurs républicaines et le cadre du droit commun pour les jeunes générations dans le travail, le mérite et la réussite. Ce travail n'est que le début d'une réussite totale dans la justice et pour l'avenir d'une cohésion sociale avec tous nos concitoyens.»

Les Harkis ne veulent pas d'entorse à la laïcité

Le groupe demande que le 25 septembre soit journée nationale d'hommage aux harkis. Dans le discours aux Invalides repris par tous les préfets des départements, ils aimeraient que soit mentionné le qualificatif citoyens français anciens combattants harkis et non plus les appellations «supplétifs français musulmans rapatriés d'origine nord-africaine» qui est, d'après les porte-parole, une entorse à l'article 1er de la constitution du 4 octobre 1958 et à la laïcité suite à l'ordonnance du 9 décembre 1905.

Fin septembre, le collectif a écrit au Président Macron et salue «le geste très fort que vous comptez accomplir au mois de décembre 2018 au Panthéon à Paris, qui sera une solution pour un apaisement des mémoires et surtout une justice pour les jeunes générations présentes et futures».

16/10/2018

- Cliquez sur l' Agenda -

- Pour s'abonner gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com

- Les commentaires, qui ne sont pas accompagnés d'adresses Email valide... ne sont pas retenus -

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed 18/10/2018 14:11

Ce collectif salue le geste très fort que le Président Macron compte accomplir en Décembre 2018 au Panthéon .
Personnellement , je ne mettrai pas la charrue avant les boeufs et ne saluerai le Président qu'après avoir effectivement acté ce geste très fort , car en politique française il faut s'attendre à tout tant que les choses n'ont pas été dites , filmées par les médias et gravées sur le marbre , pour celles et ceux qui me trouvent trop méfiant , je dis retrouvons nous dans les secondes qui suivront ce discours , soit pour se féliciter , soit pour vivre une nième désillusion ce que je redoute et que malheureusement je prédis .

Moss 18/10/2018 13:50

C'est du mémorial encore je savais pas que vous étiez d'accord avec ce rapport .