Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre d'Algérie à trois voix

Deux anciens combattants et le fils d'un harki ont donné une conférence sur la guerre d'Algérie devant des lycéens très attentifs de Jean-Bodin.

- Le témoignage d'un fils de harki -

La guerre d'Algérie à trois voix

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zio 24/04/2019 13:28

Bonjour,
Nous avons eté trompes par toute la politique de France depuis bientôt 60ans.
C'est aussi notre respect pour la France qui nous a laissé derrière tout les autres qui eux savent comment faire pour que l'état français leur trouve la solution idoine.
Aujourd'hui ces mêmes politiciens attendent la mort des derniers témoins afin d'enterrer cette histoire indigne qui ne les glorifie pas.
La plupart d'entre eux pensent la guerre mais ne porteront jamais la tenue afin d'aller combattre,ils préfèrent que d autres se salissent les mains ainsi ils tireront les marrons du feu et se rempliront une fois de plus les poches avec leur descendance...
Bien à vous,vive l'honneur et la fidélité.
Gloire aux combattants !!!

PICAUD Étienne 19/04/2019 14:06

Mon cher Kacen ta mission est belle et comme je te cannais je sais que tu la remplira dignement. Il est toujours important de ne jamais oublié d'où on vient. Relire le passé n'est pas une vengeance mais une grandeur d'homme. Félicitations pour cette intervention envers notre jeunesse. À bientôt

Guy Regazzacci 18/04/2019 09:02

Bonjour,

Merci à Tayeb pour le fait qu'il ai pu témoigner au nom de la communauté Harkis et surtout d'honorer la mémoire de son père et par ricoché de celle de tous les anciens..
Les Harkis ont bel et bien été traités comme des parias lors de leur venue en France et cela continue avec en dernier lieu le rapport Sceaux et ses conséquences.
L'état avec toute sa grandeur a débloqué" 40 millions d'euros sur plusieurs années. Pour obtenir quelque subsides, des dossiers à remplir, cela en repoussera plus d'un...
A coté de cela, alors qu'il est annoncé que les caisses sont vides, la mairie de Paris débloque 50 millions d'euros pour la réhabilitation de Notre Dame et la région Ile de France 10 millions, cherchez l'erreur...
Harkis, vous n’intéressez personne, qu'on se le dise, on -l'état- vous a donné le 25 septembre et quelques panneaux de l'ONAC pour vous baladez plus quelques millions, circulez, il n'y a rien à voir.
Quelques uns d'entre vous et c'est tout à leur honneur continuent de diverses manières à honorer votre mémoire (comme Tayeb et d'autres) ou à tenter d'aller en justice pour faire valoir vos droits mais, le parcours et semé d'embûches, hélas.
Le temps passe aussi et certains se lassent ce qui est fort compréhensible, comment ne pas l'être après toutes les désillusions que vous avez subies depuis plus d'un demi siècle.
Vos demandes et revendications forts légitimes ne vont pas dans le sens de l'histoire actuelle. Les gouvernements successifs préfèrent caresser dans le sens du poil nos ex ennemis et leurs descendants qui vivent en France et sont aussi Français pour la plupart et votent.
Donc, comme leur poids électoral est beaucoup plus important que celui des Harkis et de leurs descendant, ceci explique cela; tout simplement.
Les Harkis au sens large n'ont pas de vote homogène, ils sont intégrés dans la société Française, ainsi, par voie de conséquence n’intéressent pas les politiques de tous bords.
Votre réhabilitation totale se fera certainement un jour mais, pas demain, l'histoire réelle de votre parcours sera connue pleinement lorsque nous aurons tous disparus et que toutes les querelles partisanes se seront éteintes...
Gloire aux anciens qui ont tant et tant donnés pour la France et à leurs enfants qui tiennent à garder la tête haute malgré tout.

Harkamicalement.

Tayeb Kacem 19/04/2019 18:47

Bonjour Mon Ami Guy
Merci pour tes commentaires suite à l'article du courrier de l'Ouest .
Je suis très touché mon seul et unique but c’est de faire connaître notre histoire aux français ainsi qu’a nos enfants Il n'est pas question pour moi de mendier après 57 ans, mes parents qui ont vécu dans la misère sont morts maintenant,ils n'ont plus besoin d'aumône. 
Merci de ton amitié et de ton soutien pour les harkis.