Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les harkis refoulés du G7 de Biarritz

- Mise à jour 23 Août 2019 à 17 h 45' -

- Avec vidéo intégrale -

Voilà deux jours, les trois représentants de l'association «Les Harkis et leurs amis» ont bouclé le périple pédestre qui les a conduits à Biarritz où demain va débuter le G7. Un périple éprouvant pour le président André Azni et ses deux accompagnateurs mais heureux d'avoir accompli leur mission.

Une heure au commissariat

«Dès notre arrivée avec nos banderoles largement déployées nous avons été contrôlés et refoulés avec beaucoup d'égards, indique André d'une voix calme. Une situation à laquelle nous nous attendions. Nous avons été contraints de nous replier sur Bayonne. Au moindre déplacement, nous devons montrer patte blanche. Six contrôles en tout à ce jour.» Une fois cependant, les choses sont allées plus loin : «On nous a arrêtés et gardés pendant une heure au commissariat de police de Biarritz. Les policiers ont pointé du doigt nos banderoles et se sont renseignés auprès de la préfecture pour voir si nous avions bien l'autorisation de manifester. Et comme nous étions en règle…»

- Capture d'écran tirée de la vidéo de France Info  -

Un fait a choqué les trois harkis au moment de leur interpellation : une policière a jeté au sol leur drapeau français ; André s'est offusqué de cet acte «commis par quelqu'un qui est censé servir la cause nationale.» La même policière l'a ramassé sous l'œil de la caméra d'un média national.

Samedi matin, des harkis du Lot-et-Garonne et du Vaucluse se joindront à André, Jean-Claude, Djillali, et à leurs amis des Landes et des Pyrénées-Atlantiques pour remettre leur lettre de revendications à un conseiller de Macron. Après quoi, ce sera le retour à Bias.

- Capture d'écran tirée de la vidéo de France Info  -

23/08/2019

*******

Biarritz : filmé par un reporter de France Info, un policier braque un automobiliste opposant au G7 avec son arme à feu pour des broutilles. En l'espèce, un contrôle de permis de conduire et des affiches.

Le G7 commence bien !

*******

- Cliquez -

- Durée reportage France Info   vidéo 3'09" -​​​​​​​

*******

Biarritz : filmé par un reporter de France Info, un policier braque un automobiliste opposant au G7 avec son arme à feu pour des broutilles. En l'espèce, un contrôle de permis de conduire et des affiches.

Le G7 commence bien !

*******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article