Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ONACVG : nomination d’une directrice de projet dédiée aux Harkis

Par arrêté du Premier ministre et de la ministre des armées en date du 21 août 2019, Mme Emmanuelle DOUBLE, administratrice civile hors classe, est nommée directrice de projet (groupe III), auprès de la directrice générale de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, pour une durée de trois ans renouvelable.

Elle est chargée de contribuer à la conception et au pilotage de la mise en œuvre des mesures gouvernementales décidées en faveur des enfants de harkis et, en particulier, de veiller au fonctionnement du fonds de solidarité dédié.

- Cliquez sur le décret -

ONACVG : nomination d’une directrice de projet dédiée aux Harkis

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy Regazzacci 26/08/2019 23:10

Bonjour à tous,

Ouf, très content de savoir quelqu'un un va veiller au fonds de solidarité dédié aux enfants de harkis. C'est la moindre des choses. On voit que la confiance règne au gouvernement.

Au vu des dossiers déjà traités et ceux à venir si ils sont tous acceptés (+ de 400), on sera à 2.800.000 euros débloqués. Nous sommes bien loin des 40.millions d'euros prévus sur 4 ans.
Sachant qu'en moyenne chaque enfant de Harki éligible touchera 4686 euros.
Et les autres, ceux qui ont aussi vécu dans les camps plus de 90 jours ou même moins.N'ont-ils pas autant souffert?.
Ce n'est pas parce qu’ils s'en sont mieux sortis qu'ils sont à exclure de ces mesures. Ce rejet peut s'apparenter à de la discrimination.
Sachant d'autre part que les sommes versées sont dérisoires.

En faisant une comparaison avec actualité, il s'avère que le sommet du G.7 reviendra au minimum aux alentours de 40 Millions d'euros... Cherchez l'erreur.

Harkamicalement.

derkaoui 28/08/2019 16:03

faire de la différance entre ceux qui on vécu dans les camps et ceux qui non pas vécu dans les camps est une honte un fils de harkis quels qu il soit est un fils de harkis.les malheures sont de degrés différents mais la plaie est toujours la .