Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alpes-de-Haute-Provence : La secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq à Ongles le 24 septembre

Elle signera une convention avec la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles (MHeMo).

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, se rendra mardi 24 septembre dans les Alpes-de-Haute-Provence afin de signer une convention avec la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles (MHeMo). Ce site est le seul lieu actuel de mémoire en France exclusivement consacré aux harkis et à leur histoire. Par ce partenariat, le ministère des Armées va contribuer à hauteur de 50 000 euros sur trois ans à la pérennisation du musée, lui permettant ainsi de développer ses actions pédagogiques sur les harkis.

Ouverte en 2008, la MHeMO accueille une exposition permanente retraçant l’histoire d'une vingtaine de familles de harkis - soit plus d'une centaine de personnes - arrivées dans le village le 6 septembre 1962. Elle montre l'évolution de leur situation, depuis l'installation dans un hameau de forestage conçu à leur intention, jusqu'à leur départ à Cannes en 1965, puis la transformation du hameau en centre de formation professionnelle à l'intention des descendants d'anciens harkis, jusqu'en 1971.

La signature de cette convention fait partie des actions entreprises par le gouvernement en faveur des anciens harkis et de leurs familles, afin notamment de renforcer la reconnaissance de leur histoire et leur engagement au service de la France.

Ce déplacement sera également l’occasion pour Geneviève Darrieussecq de rencontrer les associations d’anciens combattants du département et de procéder à des remises de croix du combattant.

Programme de la journée :

11 h 30 – 13 h 15 : Arrivée de la secrétaire d’Etat. Visite de la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles et du hameau forestier en présence d’un groupe de collégiens de Château-Arnoux-Saint-Auban.

Signature de la convention à la mairie d’Ongles.

14 h 30 – 15 h : Atelier-témoignages sur l’histoire des harkis à Ongles

15 h 30 – 17 h : Cérémonie de remise de croix du combattant. Rencontre avec les associations du monde combattant des Alpes-de-Haute-Provence.

20/09/2019

*******

Pour 2019

Cliquez sur l'Agenda

******* 

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zio 25/09/2019 19:25

Bonjour Guy,
Heureux de vous lire.
Je dirais pour ma part que la responsabilité en incombe à tout les gourvernements successifs et là reside la preuve que toute cette caste se fiche complètement de notre sort.
Cette situation est due à notre representation sur l'échiquier politique.
Regardez autour de vous,ainsi vous comprendrez à qui profite ce crime!!!!
Se federer afin d'avoir du poids et ainsi peser...
Voilà le maître mot de ce dialogue de sourd de 57ans...
Toutes les personnes qui pretendent etre nos amis,doivent se mobiliser avec leur pouvoir decisionnel.
Nos parents sont âges,qu'adviendra t-il quand ils disparaitront???
Ensemble agissons!!!
Tout ces politiciens nous ont volé notre histoire,la prochainne étape consistera à nous deshumaniser.
La suite c'est l'avilissement!!!
Les reparations seront effectives lorsque nous parlerons d'une seule voix!!!
Faisons en sorte que notre histoire soit couchée sur le marbre.
Que nous ne soyons pas insultés par ceux et celle qui occupent le terrain actuellement...
Et qui crient à la victimisation systématique.
Debout mes frères,soyons courageux,fiers et fidèles aux combats de nos parents!!!
Vive la France,
Vive les Harkis hommes d'honneur et de convictoon!!!
Bien à vous tous.
Special merci à Guy,un fervent defenseur de notre cause.

Guy Regazzacci 30/09/2019 14:21

Bonjour Zio,

Juste pour vous remercier de me citer dans votre commentaire.

Vous savez, je n'ai pas grand mérite à défendre "VOTRE CAUSE" j'ai vécu à vos cotés pendant presque 3 ans avant la fin en Algérie.
C'était dans une SAS et je côtoyait les Moghaznis et leurs femmes et enfants au quotidien.
J'ai vu et assisté au désarmement de ces hommes, j'ai senti le désarroi dans lequel il se trouvaient.
Ils auraient pu se soulever contre les européens du camp mais, comme dans tout le reste de l'Algérie, ils sont restés fidèles jusqu'à la mort pour certains.

Pourtant, une fois en métropole, il aurait été si facile de faire en sorte que vous vous en sortiez mais, 2 gol en avait décidé autrement et vous avez été parqués "Kif el Kelbs" dans les conditions indignes que nous connaissons tous.

Comble du cynisme, ses successeurs n'ont pas daigné faire mieux, il a fallu les émeutes des années 75 pour commencer à faire avancer les choses.
Hélas, de mesurettes en mesurettes nous sommes encore là sans qu'une loi -inscrite dans le marbre- comme vous dites, vienne asseoir officiellement cette reconnaissance tant attendue par votre communauté.

Il est vrai qu'une union globale et représentative de la communauté Harkis aurait un poids conséquent sur nos politiques.

Mais, là, c'est à vous de voir si vous le voulez vraiment car des fois, cela devient désespérant de constater ce manque d'entente, dommage car je pense qu'au fond, les revendications principales sont les mêmes.

Voila ce que j'avais à vous dire "ZIO".

Sachez que quoiqu'il arrive, je défendrai votre cause car elle est juste et noble eu égard aux sacrifices que les Harkis (au sens large) ont consenti pour la France.

Au plaisir de vous lire.

Harkamicalement.

Guy Regazzacci 22/09/2019 14:20

Bonjour à tous,

C'est vrai, ce gouvernement traite les Harkis et leurs descendants de façon méprisante comme le dit Salem.

Preuve en est le fameux rapport Seaux qui n'apporte rien et sou-poudre des aides qui sont d'ailleurs très dures à obtenir.
Ce, en laissant de coté la plus grande majorité des enfants de Harkis au prétexte qu'ils ne sont pas éligibles à l'obtention des dites aides, une honte car ceux-ci ont autant souffert de cet accueil désastreux qui leur a été réservé en métropole.

Après, Salem dit qu'il faudrait accueillir la secrétaire d'état avec des tomates pourries.
Etant viscéralement contre la violence sous toutes ses formes, je suis contre ce procédé mais, je comprends parfaitement l'agacement et c'est peu dire, de certains.

Je serai plutôt pour le boycott de cérémonies comme celle du 25 septembre dans la mesure ou elle serait suivie sur tout le territoire National.

Pour ce qui est de cette venue, il s'agit, comme il est dit, du seul véritable Musée consacré uniquement aux Harkis.
Hors, pour que celui-ci puisse asseoir son action et sa durée dans le temps, il faut, que l'on le veuille ou non, des moyens financiers.
Ces moyens ne peuvent être fournis que par l'état...

Sinon, est-ce que les Harkis (au sens large) sont prêts à investir eux mêmes pour le fonctionnement et la pérennisation de cette Maison d'histoire et de Mémoire d'Ongles?

Il ne faut pas oublier que certains Harkis et leurs enfants se sont beaucoup investis pour qu'aboutisse ce projet. Je citerai Belkacem Guerroui qui a œuvré en ce sens avec toute son énergie.

Cela n'empêcherait à cette occasion, une fois tout ce qui est protocolaire terminé, de faire remarquer à la secrétaire d'état tout le cynisme que comporte la mise en application du rapport Seaux qui laisse de coté, une fois de plus, la plus grande majorité d'entre vous comme dit précédemment.

Harkamicalement.

SALEM BOUAKKAZ 22/09/2019 12:51

il est dommage que notre communauté fasse encore confiance à ce gouvernement et ce président qui nous méprise comme l'ont fait les gouvernement successif depuis 1962 . Pour ma part cette dame ,secrétaire d'état devrait être reçue sans aucun égard car elle représente cette fange au pouvoir et ne devrait être reçue qu'avec des tomates bien pourries pour montrer à ces élites qui constituent ce gouvernement que les HARKIS ne sont pas des sous hommes et qu'ils se battront jusqu'à leur dernier souffle pour défendre leur honneur maintes fois bafoué .Recevez la comme on nous a reçu en 1962 !