Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteurs

Ils on refait l'histoire, ce (mardi 24 Septembre 2019 au matin) la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq était en viste sur la commune d'Ongles, l'occasion de signer une convention avec la Maison d'histoire et de Mémoires connue sous le nom de Mhemo, cette convention fait partie des actions entreprises par le gouvernement en faveur des anciens harkis et de leurs familles, afin notamment de renforcer la reconnaissance de leur histoire et leur engagement au service de la France. Reportage de Laurie Charrié : DICI TV

24/09/2019

Cliquez sur la vidéo de 3'10"

Alpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteurs
Alpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteursAlpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteurs
Alpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteursAlpes de Haute-Provence : Ongles et sa Maison d’Histoire et de Mémoire sous le feu des projecteurs

*******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

C'est ici

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 29/09/2019 13:29

Qui effacera de ma mémoire cette journée de 1962?
J'avais 7 ans je m'accrochais áux jupons de ma mère en montant les marches qui menaient au navire, sous les insultes d'une population hostile qui nous jetait des pierres et les fusilleirs-marins qui s'interposaient.
J'ai vécu depuis dans l'angoisse et le déracinement .2 ans de camp à Rivesaltes, pour quel crime?

révoltes75 29/09/2019 00:59

Revoilà donc celle qui avait mis en place la médiocre commission Ceaux aux mesures insignifiantes. Elle est venue à Ongles financer et visiter un mini musée géré par une association Mhemo sans présence significative de Harkis. La Mhemo agit sans transprence et sans publication annuelle du montant des subventions reçues. Il est question de la venue de rescapés Harkis qui étaient arrivés en familles en septembre 1963. On voit sur les photos la secrétaire d'Etat entourée par deux ou trois habitués d'associations harkis qui se précipitent dès qu'il y a des officiels. Mme Darrieussecq a osé dire dans la vidéo (1mn 06) que l'accueil de ces familles s'était fait "au bout du compte" dans des conditions "humaines et familiales". Rappelons a cette membre du gouvernement que ces français musulmans furent installés dans des tentes militaires en dehors du village qui n'en voulait pas. Que l'hiver 1963 étant très rude (certains de nous enfants s'en souviennent) ils furent finalement installés dans des granges et ensuite on les obligea a construire eux mêmes leurs baraquements. Bon, certains diront que c'est mieux qu'un cabanon à cochons ou qu'une prison désaffectée.

Guy Regazzacci 29/09/2019 19:34

Bonjour "Révolte 75", bonjour à tous,

C'est bien vrai ce que vous dites et dans mon commentaire, je ne l'avais pas relevé.

A entendre cette secrétaire d'état; tout va bien, les Harkis n'avaient - tout compte fait- pas à se plaindre du sort qui leur a été réservé.

C'est bien cette personne qui à Périgueux, lors d'une rencontre avec les associations patriotiques et suite à une question, avait, d'un revers de main, balayé le fait que les enfants de Harkis puissent être indemnisés comme le furent les orphelins de Juifs Français déportés.
C'était, il me semble en 2000 sous le gouvernement de cohabitation Jospin et ces orphelins avaient obtenu 27.000 euros par individu.

Cette mesure avait été prise par décret ministériel.
Donc, si l'état voulait vraiment régler la problématique "Harkis", il pourrait le faire en agissant par décret, sachant qu'un décret vaut loi.

Les palabres inutiles qui ont abouti à la publication du rapport Ceaux et au final; quelles mesures insignifiantes réservées à une certaine catégorie d'enfants de Harkis.
Il s'agit là, d'une véritable discrimination.

Comme si ceux qui ne sont pas éligibles n'avaient pas souffert de la même façon. Une honte!

Harkamicalement.

révoltes75 29/09/2019 10:35

Rectificatif : arrivée à Ongles des Harkis septembre 1962

Guy Regazzacci 28/09/2019 22:53

Bonjour à tous,

Très bien cette inauguration.

Je vois peut être le mal partout mais, chers mais, avez-vous bien entendu et écouté parler la secrétaire d'état...
Avez-vous entendu une seule fois le mot "HARKIS" prononcé; NON.
Avez-vous entendu une seule fois le mot "ALGÉRIE" prononcé, NON.

Voila ce à quoi cette visite ne fait penser, de la poudre aux yeux pour caresser les Harkis dans le sens du poil. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Harkamicalement.