Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnet noir : les drapeaux en hommage à Ahmed Mokrani à Lavelanet (09)

Les drapeaux s’inclinent devant le cercueil drapé de bleu, blanc et rouge./ Photo DDM, A. C.

Ahmed Mokrani nous a quittés. Le décès de l’ancien combattant harki, estimé, discret et modeste, a provoqué une immense tristesse, bien palpable à l’heure des funérailles au cimetière de Cambière où lui ont été rendus les honneurs.

Ahmed Mokrani est né en Algérie, à Ain Mokra. Très tôt, il travaille, mais en janvier 1956, à 20 ans, il est appelé au service armé, à Constantine. Recruté un an plus tard comme goumier par la Section administrative spécialisée de l’arrondissement de Bone, il participe avec son unité à de nombreuses opérations durant la guerre.

Ahmed Mokrani est un combattant précieux lors des patrouilles de surveillance, alors que les accrochages sont fréquents avec ses lots de morts et de blessés. Mais son engagement auprès des troupes françaises lui vaut, ainsi qu’à sa famille, des agressions et des menaces de mort, et il ne sera plus possible de rester sur sa terre natale.

Sous protection et l’aide du colonel Riehl, la famille Mokrani quitte l’Algérie et gagne la métropole. Elle s’installe d’abord à Dun, puis à Montredon-Labessonie, à Montoulieu-Ginabat, et enfin à Lavelanet pour une fin de carrière dans le textile, puis Villeneuve-d’Olmes à la retraite.

Père de sept enfants, Ahmed Mokrani n’a eu de cesse de leur inculquer l’amour de la France et le respect des lois de la République, tout en s’engageant à défendre le droit à réparation des harkis. "Membre de l’UFA depuis 1973, votre soutien au monde combattant est indéfectible, toujours volontaire pour témoigner auprès des jeunes, toujours présent à toutes les cérémonies mémorielles, la France vous en sera à jamais reconnaissante", dira le colonel (ER), Claude Dès, au nom d’Eric Perrin, directeur départemental des Anciens combattants.

16/12/2019

*******  

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Generations Harkis 16/12/2019 20:55

L'association Générations Harkis de Mazamet adresse ses sincères condoléances à la famille.
Mohamed Djafour.