Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sainte-Livrade : l'Observatoire de la liberté de création demande la reprogrammation de Résistantes

«Nous demandons que la projection du film Résistantes, au cinéma l’Utopie, soit reprogrammée. Qu’un débat soit organisé à l’issue de la séance afin que les spectateurs présents, après avoir vu le film, puissent échanger leurs points de vue, fussent-ils éloignés, dans un climat d’écoute mutuelle et de discussion». Cette fois, c’est l’Observatoire de la liberté de création, émanation de la Ligue des droits de l’Homme, qui publie une lettre ouverte suite à l’annulation de la projection de ce documentaire (un portrait croisé de femmes engagées dans la lutte de la libération du peuple algérien à la fin des années « 50 ») le 23 novembre dernier à Sainte-Livrade.

Quelques personnes de la communauté harki du Grand Villeneuvois avaient menacé de mettre le feu à la salle livradaise. Ne se sentant pas en sécurité, la réalisatrice indépendante Fatima Sissani avait préféré de ne pas venir. Rappelons que plusieurs associations ont demandé que des poursuites soient engagées contre les individus qui ont porté atteinte à la liberté d’expression (lire nos précédentes éditions).

«L’expression de la violence devant les salles de cinéma pour y interdire les projections de films est non seulement inexcusable, car elle prive le public de débat, mais elle est réprimée par la loi », indique l’Observatoire de la liberté de création qui apporte son soutien au cinéma l’Utopie, à la réalisatrice Fatima Sissani, à la société de distribution Les films des deux rives et, en règle générale, aux cinéastes, aux sociétés de production et distribution de films indépendants, ainsi qu’à toutes les femmes qui ont témoigné dans ce documentaire, dans leur volonté à exposer leurs idées, leur parole, leur liberté et la mémoire de leurs actes.

Il se tient « dans la mesure de ses moyens bénévoles, à la disposition des instances concernées et des structures de diffusion pour que la loi soit respectée».

10/12/2019

*******  

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ouchen 22/01/2020 04:37

57 ans datent et rien ne vas plus

révoltes75 20/12/2019 23:20

On ne peut pas dire que la presse régionale soit favorable aux Harkis. Tous les articles sont contre eux! On va jusqu’à menacer de justice ceux qui ont manifesté leur opposition à ja projection du documentaire qui fait la propagande de soi disant résistantes engagées du côté du FLN terroriste. La Dépêche écrit à propos de la déprogrammation du documentaire qui falsifie l’histoire: «Rappelons que plusieurs associations ont demandé que des poursuites soient engagées contre les individus qui ont porté atteinte à la liberté d’expression (lire nos précédentes éditions)»
Les autorités devraient plutôt poursuivre le cinéma et cette réalisatrice franco algérienne qui préfère vivre en France plutôt que chez le pouvoir algérien du FLN sanguinaire. Elle en fait la propagande alors qu’à cette époque les assassins du FLN torturait et massacrait les harkis et leurs familles et assassinait les civils pieds.noirs. C’était l’équivalent du Daech aujourd’hu. Cette presse orientée encourage l’apologie du terrorisme du FLN dont on n’ignore plus les énormes exactions durant la guerre d’Algerie.