Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mémorial accueille sa nouvelle exposition temporaire, "Treize chibanis harkis", à partir du 30 juin 2020 !

 Le Mémorial accueille sa nouvelle exposition temporaire, "Treize chibanis harkis", du 30 juin 2020, au 31 janvier 2021

Elle présente les œuvres du peintre  *Serge Vollin, accompagnées de textes de l'historienne Fatima-Besnaci-Lancou, adaptés de son ouvrage du même nom et paru en 2006, aux éditions Tirésias.

Cette exposition est un voyage à travers une période sombre et douloureuse de l’Algérie.
Les treize séries de tableaux ont été réalisées à partir des témoignages de chibanis harkis, sur leur expérience de la guerre, de l’exil et de la relégation dans les camps, notamment celui de Rivesaltes.

 *Artiste peintre plasticien , Serge Vollin est un chaoui , né dans les Aurès , en 1946 à Messaouda, dans la région de Ghassira (Algérie) sous le nom de Ben Amor Cherif.
II s' installe en France en 1964.

*******

- Le livre -

" Treize chibanis harkis " 2006, recommander est lu par HD -

Fatima-Besnaci-Lancou, avec pudeur et tendresse, tire la photographie de treize vies blessées de harkis. Ces chibanis, " vieux " sages, nous laissent un page d'une histoire commune où souvent la douloureuse constatation de l'abandon nous renvoie à la responsabilité de nos gouvernants mais aussi à notre responsabilité individuelle. Ils furent reçus avec leurs familles par la France avec un mépris et une indifférence qui blessent encore la mémoire de tout homme juste. L'auteur explique : " En arrivant en France, la majorité de ces rescapés et leurs familles séjournèrent dans le camp militaire de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales. Ce camp de " mépris " ressemblait tellement à une prison qu'il allait cristalliser un immense sentiment d'abandon. " Nous avons maintenant, grâce à ce livre, une mémoire où treize hommes nous narrent leur destin déchiré de " harki ", entre honneur et mépris. Nul individu ne peut être sûr de son rôle et de sa place dans la société, à plus forte raison si son avenir n'a pas des racines de vérité sur son passé. Le devenir de ces hommes et de ces femmes rejetées trop souvent par ignorance est une imposture à notre vision de notre république. Ce livre est une libération de la parole trop longtemps brimée ou tue, une empreinte dans les pages de l'Histoire de France. Ces chibanis pourront dorénavant se construire dans une réalité d'hommes libres et fiers. Ces pages sont leur identité, l'expression de leur vécu, la patrie de leur mémoire, une terre de vérité où leurs enfants pourront grandir et s'épanouir. Il appartient à notre patrimoine. Merci à l'auteur de nous démuseler ces treize vies et libérer cette histoire pour notre patrie.

- Cliquez sur le livre -

- Pour vos commentaires ci-dessous, utiliser des adresses Emails valides. -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article