Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mémorial aux Harkis est en bonne voie selon Ali Laidaoui

- Mis à jour le 30/08/2020  à 17 h 45'  -

Ali Laidaoui président de l’association des Harkis du Sud Aracan.

C’est un peu l’homme de l’ombre mais qui se bat depuis longtemps pour "l’honneur dû aux Harkis". L’Anglois, Ali Laidaoui, président de lAssociation des Rapatriés Anciens Combattants d’Afrique du Nord (Aracan), région Sud France, après de longs mois de problèmes de santé, reprend ses activités.

À St-Laurent-des-Arbres sur un terrain d’un hectare

Il a tenu à aborder le sujet qui lui tient à cœur : le mémorial des Harkis à Saint-Laurent-des-Arbres. "Nous avons érigé une stèle depuis 2015 mais nous avons souhaité que l’on puisse faire revivre la dure vie des soldats harkis et de leurs familles qui ont vécu dans des conditions hors du commun entre 1962 et 1976 dans ce camp. Il fallait une reconnaissance nationale et un monument à la hauteur." L’homme qui a reçu la médaille d’Officier de l’Ordre national du Mérite des mains du Premier ministre de l’époque, Manuel Valls, est satisfait de l’évolution de ce projet "Il y avait un problème majeur sur ce lieu. L’agrandir pour y faire un vaste édifice d’accueil, d’expos, de documents de mémoire avec un grand parking nécessitait l’acceptation par l’armée de céder un terrain."

Un problème qui traînait en longueur et qui trouvait son épilogue fin 2019, à la suite d’une concertation entre la municipalité, le président de l’Agglo M. Rey, le député Anthony Cellier et les représentants de l’armée. Près d’un hectare était donc affecté à la construction de l’ensemble financé par le conseil général avec l’accord du préfet.

Aujourd’hui, Ali Laidaoui se félicite de l’avancée de ce projet : "Pendant mon absence mon beau-frère, Moussa Mecheref membre du bureau, aidé de la secrétaire générale Fatiha Gasmi ont fait un beau travail. Les plans sont établis en début 2020 et une seconde réunion est programmée à la rentrée."

Malgré la fatigue, il se plaît à souligner avec une certaine émotion, un événement dont il veut laisser une trace.

Lire l'Article du 29/10/2019

"Nous avons parmi nous Nadia Gouafria membre du bureau qui a découvert aux archives de Nîmes le dossier du cimetière du camp où 31 enfants de Harkis avaient été enterrés à côté en forêt à Saint-Maurice l’Ardoise lors de la période 1962 à 1964 . Nous ne pouvons oublier cela surtout pour les familles. Le mémorial en témoignera."

26/08/2020

Cliquez sur l'Agenda 

-  POUR ETRE informé des derniers articles, sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

révoltes75 16/09/2020 22:55

On est heureux d'apprendre que notre ancien Ali Laidaoui retrouve sa santé.
Concernant le camp de St Maurice l'Ardoise et ses barbelés n'est-il pas possible d'obtenir comme lieu de mémoire l'attribution par l'armée de l'ensemble du terrain et non d'un seul hectare ?
A chaque fois que des camps ou des hameaux étaient ouverts et accueillaient des Harkis et des familles rapatriées on leur disait que ça leur appartenait et que la France le leur avait donné. C'est ce que répétaient nos anciens qui avaient entendu ces paroles en arrivant sur place. Cela nécessite des recherches dans les archives des Mairies car les conseils municipaux délibéraient sur l'accueil des Harkis et sur comment allé être organisée leur installation notamment la construction des baraquements. Néanmoins pour ce projet il est important d'impliquer les familles qui y ont vécu pour qu'elles y adhérent et que leurs noms soient inscrits sur ce lieu qui leur appartient. Il semble aussi qu'il y a des actions qui sont menées parallèlement par l'association Coordination Harka de Hacène Arfi. Participe-t-elle aussi à ce projet?
Voici un article sur ce lieu hautement symbolique paru aussi dans harkisdordogne :
Plainte Saint-Maurice-L'ardoise -
http://www.harkisdordogne.com/2019/01/plainte-saint-maurice-l-ardoise-7.html

Mohamed Djafour 31/08/2020 13:10

Beau travail de recherche qui nous fait découvrir un drame de plus subi par les Harkis.
Félicitations à toute l'équipe de l'ARACAN du Gard.

Tayeb Kacem 30/08/2020 20:54

Toutes mes félicitations Monsieur Ali Laidaoui
pour avoir réussi à ériger cette stèle en 2015 et d’avoir ses derniers temps obtenu grâce à votre courage et votre persévérance l’agrandissement de ce vaste édifice pour en faire un lieu de mémoire. Qui j’espère attirera un public important pour faire connaître l’histoire des harkis en règle générale et ceux qui ont vécu sur ce site
Tayeb KACEM
Président HARKIS49

Foudi 30/08/2020 17:46

Bravo Mr LAIDAOUI, merci pour ce travail de longue haleine votre tenacite a payer les Harkis sont honores. même c est aussi reconnaissance que nous attendons de tous ces politiques qui font l autruche. Bravo a votre équipe qui a oeuvré a vos côtés. Tous mon Respect. Bien a vous. Fatiha HD