Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Appel à Témoignage de Hugues Robert sur l’arrondissement d’Akbou, la vallée de la Soummam, en petite Kabylie (Algérie).

Appel à Témoignage de Hugues Robert

sur l’arrondissement d’Akbou, la vallée de la Soummam, en petite Kabylie….(Algérie)

 

À  l’heure où le peuple algérien reprend son destin et son histoire, nous lançons un appel de Mémoire. ( Contact, en bas de l'article )

 

Récemment j’ai ouvert les archives rares de mon père, Jean Marie Robert, qui fut Sous-Préfet d’Akbou, de (59/62), de Sarlat de (62/64) et secrétaire général de Périgueux de (65/69), puis préfet.

 

Ses archives de 1959 à 1976, plus de 10 000 documents,  lettres,  nous ont livrés des noms, des histoires, des secrets que personne n’aurait pu connaître. Elles remettent en cause par la preuve les propos négationnistes d’un certain «journaliste» ou soi-disant «chercheur».

Si le sous-préfet Jean Marie Robert est connu pour ses fameux rapports au Conseil d’État, à Alexandre Parodi en 63 et 64, contre le massacre de civils et harkis, dans son arrondissement , il est moins connu pour sa lutte contre la torture (*DOP d’Akbou ) où il fit traduire plusieurs officiers devant les tribunaux , ou contre les camps de regroupements assassins et cruels

( 25 000 personnes sur 105 000 habitants).

 

Si bientôt nous vous révélerons les réseaux qu’il a mis en place non seulement en France, avec le soutien de très nombreux militaires dont nous avons retrouvé quelques-uns. Soutien et installation de ceux qui arrivaient ou  étaient dans des camps  honteux ou hameaux de forestage.

 

Mais nous avons surtout découvert un vaste réseau de soutien en Algérie ou le sous-préfet ROBERT et son agent de Liaison Jean Picq, ingénieur des ponts et chaussées, ami du FLN ,  resté de 62 à 66,  a tissé avec les pères blancs, les européens proches de Germaine Tillion, Monseigneur Duval , et des gens du FLN…une  aide à tous ceux qui étaient exclus, martyrisés, tués.

 

Et tout cela pour aider financièrement les familles restés là-bas, en exfiltrer d’autres, repérer les camps  et prisonniers, en informer les autorités jusqu’à la Croix Rouge et Boumediene, les  soutenir moralement,  faire libérer ou évader les prisonniers comme la famille Badri, Yayouine ou d’autres.

Si grâce à ces archives rares,  nous avons retrouvé  quelques militaires, quelques européens et pieds noirs, quelques civils ou harkis, et même des familles de l’ALN/FLN  sur des centaines de noms, et recoupés pas mal de faits, recomposés la vie, l’histoire de gens incroyables,  nous restons encore  loin du compte.

C’est pour cela, que nous adressons à vous,  à tous civils ou harkis au sens large (plus de 200 noms)  qui ont croisé mon père ou son réseau, de 59 à 62, mais aussi de 62 à 91 date de sa mort, à tous les européen et pieds noirs, (Plus d’une centaine) de Dordogne et d’ailleurs et aux familles de militaires  afin de me contacter.

 

Je n’exclus pas ceux du FLN ou qui ont rejoint le FLN plus tard, que j’ai pu voir en 2018 et 2019 à Akbou, sachant que mon père a pu sauver des harkis grâce aussi au sous-préfet FLN Semahdi et d’autres. L’histoire n’est pas binaire.

 

Pour Info, les familles des militaires liés aux SAS ou pas, comme les capitaines Balland, Bodiou, Maurel , Muguet, Balp, Mathay, Gondard, les lieutenants Simon , Lacroix, Larcher, Helmut, de l’adjudant-chef Le Gall, du lieutenant Trojet, du Colonet Charrier, du colonel Couraud….etc.…( les grades sont ceux de l’époque ! )  Peuvent me contacter.

 

Je souhaite récolter tous les témoignages et archives possibles (les Journaux de marche sont précieux) ...pour faire œuvre de mémoire et d’histoire sur un arrondissement, Akbou, où la Vallée de la Soummam  et  le congrès du FLN ont  marqué l’histoire ...et qui ont subi   ses nombreux  morts (Plus de 10 000 de 59 à 62, près de 1000 de 62 à 76).

 

En vous remerciant et afin  que la paix et la réconciliation soient  avec nous.

 

En remerciant Harki-Dordogne dont mon père serait fier.

 

En souvenir de mon Père, JM Robert (1925/ 1991) et  en toute confidentialité,  en amitié….je vous remercie du fond du cœur et de ma mémoire, de me contacter.

(* DOP - Détachement Opérationnel de Protection)

***

Contact

 emaildhugues@gmail.com

ou  Cliquez sur le logo

​​​​​​

Hugues Robert, née en 1954, et ayant vécu à Akbou

***

Intervention de Hugues Robert

Durée de la vidéo 22'58" Harkisdordogne.com du 12 Janvier 2019 à Creysse (24) , après l'AG de l' Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins .

- Durée de la vidéo 22'58" -

- Durée de la vidéo 6'23" -

*******

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Azar 06/09/2019 12:41

bonjour,
Qui était Si Abdellah d'Akbou qui rejoint l'armée français en plaine opération de la Bleuite en zone II willaya III?

memoire des camps 21/04/2019 11:18

merci pour cette recherche de témoignages

merci pour la memoire des familles de harkis en métropole

vivement un conservatoire nationale de la memoire et histoire des familles de harkis depuis
camps en métropolie de la relégation dans les 75 camps en métropole

lieu de recherche...documentations..chercheurs en histoire...lieu de memoire des 5 camps ...70 hameaux de forestage….photos...témoignages….archives...articles de presse