Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

25 septembre 2014 : Les harkis d'Ile-de-France ne déposeront pas de gerbe à Paris

P51    

Face aux conditions d'organisation et d'invitation imposées par le secrétaire d'Etat aux anciens combattants et fils de harki Kader ARIF aux associations de harkis non membres du G12 pour prendre part à la Journée nationale d'hommage aux harkis à Paris, l'Association culturelle des harkis d'Ile-de-France a décidé que les harkis d'Ile-de-France ne procéderont pas ce jeudi 25 septembre 2014 à leur traditionnel dépôt de gerbe sur la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe en mémoire des 150 000 harkis abandonnés et massacrés sur le sol algérien aprés le 12 mai 1962.    

     

"Les cartons d'invitation ont été adressées à la dernière minute et au compte goutte. La cérémonie à Paris est finalement convoquée aux aurores. A 9 heures du matin au Quai Branly ! Cela afin de permettre au Premier ministre de prononcer son discours avant de rejoindre l'Elysée à 10 heures pour le Conseil des ministres. De telles conditions d'organisation et de convocation ne sont pas respectueuses de l'hommage que la République est censé rendre ce jour-là à l'engagement des harkis dans les rangs de l'armée française durant la Guerre d'Algérie.

Elles ne sont pas non plus respectueuses des associations non membres du G12 qui oeuvrent tout au long de l'année en faveur de cette mémoire. Les conditions pour permettre  à l'Association culturelle des harkis d'Ile-de-France d'honnorer correctement la mémoire des harkis à Paris n'étant pas réunies lors de cette journée nationale, les harkis d'Ile-de-France ne procéderont donc pas à leur traditionnel dépôt de gerbe sur la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe" a déclaré l'ACH-IDF dans un communiqué diffusé ce jour.  

Hommage aux harkis TOM 

L'Association culturelle des harkis d'Ile-de-France appelle néanmoins le Premier ministre, conformément à l'Appel de Toulouse, à annoncer dans son discours du Quai Branly les modalités d'adoption par le Parlement d'une grande loi de réparation en faveur des harkis et de leurs enfants aprés la reconnaissance par la Justice le 10 juillet 2014 de la responsabilité de la France dans l'abandon, les massacres de harkis et dans les conditions d'accueil des familles de harkis rescapées dans des camps en France.    

Les principaux extraits de la décision du tribunal de Cergy-Pontoise rendu le 10 juillet 2014 :

PDF.jpg

    *******       

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article