Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agen Les fils de harkis chez le préfet.

Larbi Bouzaboun, André Azni et Boaza Gasmi (de g à dr.), hier après-midi, en route vers la préfecture, à Agen.

Suite au mouvement de protestation de la veille, survenu à Villeneuve-sur-Lot (notre édition d'hier), une délégation du comité national de liaison des harkis a été reçue à Agen par le directeur de cabinet du préfet de Lot-et-Garonne, François Drapé, et le sous-préfet de Villeneuve, Johann Mougenot.

Composée du Fumélois Boaza Gasmi, président du comité, des Livradais André Azni (frère de Boussad, le leader «historique» décédé fin décembre 2012) et Ali Sabour, du Villeneuvois Larbi Bouzaboun et du Biassais Mohand Saci, cette délégation est venue redire aux autorités sa volonté que l'on prenne en compte ses revendications concernant les aides apportées, mais aussi la reconnaissance symbolique de «la responsabilité de la France» dans le sort dévolu aux harkis après la guerre d'Algérie et durant les années qui suivirent.

Des revendications dont on leur a promis hier qu'elles seraient «transmises» en haut lieu. À la sortie de cette entrevue, les représentants du comité national de liaison des harkis ont déclaré s'autoriser à mener d'autres actions s'ils n'étaient pas «entendus».

01/03/2013

*******

- Pour vos commentaires, utiliser des adresses Emails valides. -

- Pour s'abonner Gratuitement à la newsletter de harkisdordogne.com 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article