Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aprés la réunion de travail à Bias, le Collectif du 5 avril 2012 appelle à la vigilance et à la mobilisation !

Le samedi 26 octobre 2013, une partie de l'équipe du collectif du 5 avril 2012 s'est réuni à Bias dans le Lot-et-Garonne. À l'ordre du jour de cette réunion animée par Alain Ferki, venu en voisin des Pyrénées-Atlantiques, plusieurs points ont été abordés en présence du désormais célèbre et médiatique Boaza Gasmi. 

   

  La question de la préparation de la future rencontre avec le Président de la République à l'Élysée, la question de la fermeture de l'administration spécifique aux rapatriés et la réintroduction du statut colonial et religieux des harkis dans le droit français ont été au centre des débats.  

 

Pour Mohand Saci, "François Hollande s'était engagé à réformer la MIR. Finalement, ce n'est pas une réforme qui est menée. Mais plutôt une fermeture pure et simple de la MIR et de l'administration spécifique aux rapatriés. C'est donc la fin d'un acquis cher aux harkis et rapatriés qui est en train de s'opérer de façon sournoise".

 

Ensuite, la méthode de travail qui devait être proposée par les services de l'Élysée et par le gouvernement pour préparer la future rencontre avec le chef de l'État pose problème à l'ancien gréviste de la faim Boaza Gasmi. " Lorsque j'ai mené dernièrement le mouvement de grève de la faim à Agen, je n'ai mis fin à ma grève de la faim qu'après avoir obtenu des garanties des services du Premier ministre et du préfet du lot-et-Garonne sur les modalités de préparation de la future réunion à l'Élysée. Or, je constate que depuis trois semaines, les choses avancent quasiment pas ou trop lentement du côté des services de l'Élysée et de Matignon.

 Nous devons donc rester rassemblé, mobilisé et vigilant" à fini par proclamer Boaza Gasmi. 

 

Afin de pouvoir aller à la rencontre de toutes celles et tous ceux qui sont aujourd'hui mobilisés pour faire avancer les choses en faveur des familles de harkis, il a été proposer d'étudier l'organisation prochaine de réunions d'information couvrant tout le territoire français.    

 

 À l'issue des différents échanges, les différents participants à cette réunion sont alors parvenus à la conclusion suivante :  

Le collectif du 5 avril 2012 salue le formidable mouvement de rassemblement des familles de harkis derrière le Manifeste et appelle à poursuivre et à amplifier cette mobilisation ! Car à ce stade, rien de sérieux n'est pour le moment acquis. Donc, mobilisation et vigilance sont les mots d'ordre du moment !

Article SourceLogo Groupe de contact harkis et pouvoirs publics

   -----------------          

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article