Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boaza GASMI tape du poing sur la table pour débuter l'année 2014 (Agen).

Président du Comité de liaison, Boaza GASMI doit désormais sa notoriété à la grève de la faim qu'il avait entamé au début du mois de septembre 2013 à Agen dans le Lot-et-Garonne.

Coiffé d'un bonnet rouge bien avant les rebelles bretons, Boaza GASMI est engagé depuis le mouvement de grève de la faim de septembre dernier dans un action de sensibilisation et d'explication auprés de la communauté harkie.
Ainsi, le samedi 21 décembre 2013, lors du grand ressemblement de la communaué harkie à Agen, Boaza GASMI a souhaité faire une mise au point au sujet de la réunion qui s'est tenue le 12 novembre 2013 au ministère des anciens combattants avec le ministre Kader ARIF. Seuls des vieux chibanis de la première génération avaient été invités par le cabinet du ministre à cette réunion de travail. C'est pourquoi les deux jeunes femmes mandatés par le Collectif du 5 avril 2012 avaient été réfoulé à l'entrée du ministère des anciens combattants sur ordre de Renaud BACHY, président de la Mission interministérielle aux rapatriés.

"Dès le début de la réunion, j'ai mis en garde Kader ARIF sur le procédé. On ne prépare pas une rencontre des réprésentants de la communauté harkie avec le Président de la République dans ces conditions. J'ai alors précisé au ministre que le Groupe de travail ayant vocation à préparer la rencontre avec le Président de la République ne pourrait se résumer à ces quelques chibanis choisies par le Gouvernement. Il faut des gens issues de la communauté à mêmes de faire avancer les choses et on n'en manque pas. Vous savez tous de qui je veux parler " avait déclaré Boaza GASMI le 21 décembre 2013 à la tribune du grand rassemblement d'Agen.

Dans un entretien accordé au quotidien régional SUD OUEST, Boaza GASMIa précisé ses idées en ce qui concerne le groupe de travail chargé de préparer la recontre avec le Président de la République François HOLLANDE : « Ce groupe est composé de présidents issus de la première génération de harkis. Je veux qu'il soit élargi à ceux de la seconde. Je vais envoyer une liste de noms à Kader Arif avant la réunion du 14 janvier. Nous avons besoin de gens à la hauteur pour travailler. Je vais me battre pour qu'il y ait au moins une dizaine de présidents issus de la deuxième génération, qui est parfois moins bien traitée. Faute de quoi, je me retirerai et nous formerons un groupe de travail qui rédigera ses propres conclusions. »


Si les méthodes de travail du ministre Kader ARIF avec les représentants de la communauté harkie méritent sérieusement d'être revues, la date du 14 janvier 2014 proposée par le ministre pour convoquer la prochaine réunion du groupe de travail constitue un nouveau point d'achoppement.

Le 14 janvier prochain, l'ensemble des représentants de la communauté harkie de France est appelé à soutenir à Agen la demi douzaine de militants qui comparaîtra  devant le tribunal correctionnel pour des faits en relation avec le mouvement de prostestation des familles de harkis au cours du printemps dernier dans le villeneuvois.

Dans un courrier adressé à Kader ARIF, le Comité national de liaison demande au Gouvernement de prendre des initiatives afin que le travail des associations de harkis cesse d'être fragilisé par des contextes tels que celui qui se profile le 14 janvier 2014. Des choses peuvent être entreprises par les pouvoirs publics pour sortir par le haut à Agen le 14 janvier prochain.

Comme l'a précisé Boaza GASMI au quotidien SUD OUEST, au jour d'aujourd'hui, rien de serieux n'a été pour le moment posé sur la table par le ministre Kader ARIF au nom du Gouvernement.

La réunion convoquée le 14 janvier 2014 au ministère des anciens combattants aura-t-elle lieu ? A suivre...     

Article Source :

******* 

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article