Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Clash à Bellechasse avant la rencontre à l'Elysée

      Clash à Bellechasse avant la rencontre à l'Elysée  

03/07/2014 06:15

Le Président de la République François HOLLANDE recevra au Palais de l'Elysée ce vendredi 4 juillet 2014 quelques représentants des associations de harkis.

Kader Arif

Préalablement à cette rencontre avec le chef de l'Etat, le sécrétaire d'Etat aux anciens combattants a convoqué mercredi 2 juillet 2014 une trentaine de présidents d'associations rue de Bellechasse au ministère des anciens combattants afin de rappeller les règles du jeu.      

Pour le secrétaire d'Etat aux anciens combattants Kader ARIF, cette rencontre à l'Elysée doit être l'occasion, pour les personnes qui vont être désignées par le Gouvernement, d'évoquer François HOLLANDE la situation des familles de harkis aujourd'hui en France.

"Et le respect des engagements du 5 avril 2012 ? Cette question doit être au coeur  de l'ordre du jour de cette réunion" a alors protesté Mohand SACI, porte-parole du Comité national de liaison des harkis. Il est alors trés vite ressorti des débats de cette réunion à Bellechasse que le respect des engagements du 5 avril 2012 ne serait pas évoqué par les quelques personnes qui rencontreront le chef de l'Etat le vendredi 4 juillet 2014 à l'Elysée.

Cette rencontre avec le Président de la République à l'Elysée devrait donc être uniquement consacrée à faire le bilan des mésures adoptées au cours des vingts dernières années.

Refusant d'être instrumentalisé pour les besoins d'une simple opération de communication pilotée par le sécrétaire d'Etat aux anciens combattants, Mohand SACI en a appellé au sens de la responsabilité des présidents d'associations présents ce mercredi 2 juillet 2014 à Bellechasse afin de faire échec à cette mascarade de dialogue que constitue cette rencontre de quelques présidents d'associations de harkis avec François HOLLANDE.

Face au silence et à l'absence de réaction des présidents d'associations de harkis devant les modalités et les conditions d'organisation de cette rencontre à l'Elysée, Mohand SACI a alors été au clash avec Kader ARIF. "Puisque les nôtres n'osaient rien dire devant Kader ARIF, j'ai été au clash et je lui ai dit clairement ce que je pensais de sa façon de faire. Il a travesti la démarche du président Boaza GASMI qui ne sera pas présent vendredi à l'Elysée. Le président GASMI refuse de cautionner cette mascarade de dialogue. Si le but de cette démarche avec le Président de la République, c'est de nous endormir une nouvelle fois avec des mesurettes, on a déjà donné. Aprés ce clash, j'ai pris de la décision de quitter la réunion et de laisser Kader ARIF avec les représentants de la communauté harkis qu'il s'est choisi" a déclaré Mohand SACI aprés avoir quitter la rue de Bellechasse.

http://a404.idata.over-blog.com/300x168/3/29/54/44/Hollande_president_rep.jpgC'est dans un contexte tendu et de colère que le Président de la République François HOLLANDE recevra quelques présidents d'associations de harkis en présence du secrétaire d'Etat aux anciens combattants Kader ARIF.

A quarante-huit heures de ce rendez-vous élyséen, personne ne connaît le nom des personnes désignées par Kader ARIF pour aller rencontrer le président François HOLLANDE. Normal, ça se passe toujours comme ça pour les harkis et leurs familles... On ne change pas une méthode qui a plongé la communauté harkie dans la situation qui est la sienne depuis 52 ans.

Pourtant, celui qui va recevoir les réprésentants qu'il s'est désigné avait pourtant promis à l'électorat harki, et aux français en général : "Le changement, c'est maintenant".

Article Source: Logo Groupe de contact harkis et pouvoirs publics

 

 ******* 

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article