Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commémoration du 12 mai à Oloron Sainte Marie (64)

        Alain Ferki 2

La journée de l’abandon des Harkis instaurée en mai 2010 par l’association Harkis Ile de France, et reprise sur l’ensemble du territoire depuis 2012, a permis la création d’un comité national de commémoration de la « journée de l’abandon » identifié d’un logo.
12 Mai 1962 2
Cette journée a été commémorée le lundi 12 mai 2014 à 11heures au jardin public de la ville d’Oloron, pour la troisième année consécutive.
La commémoration du 12 mai 1962 est aussi l’occasion de rappeler au Président de la République François Hollande son principal engagement de campagne du 5 avril 2012 vis-à-vis des familles de harkis, à savoir « Si le peuple Français m’accorde sa confiance je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées dans des camps en France » 
Alain Ferki président de l’Association des Harkis et Enfants de Harkis des Pyrénées Atlantiques et coordonnateur national de cette journée a fait lecture des deux télégrammes en date du 12 mai 1962 du ministre des armées Pierre Messmer et du Ministre des affaires algériennes Louis Joxe, qui « édictent et valident cette sournoise et honteuse décision d’abandonner les Harkis à leur triste sort sur le sol algérien ».
De nombreuses associations patriotiques et d’anciens combattants étaient représentés en nombre par leurs porte-drapeaux. Un hommage auquel participait la FNACA d’Oloron, le président départemental étant excusé.
   
   
A l’occasion du vin d’honneur offert par la municipalité dans la salle bel automne, trois filles de harkis ( Fadila,Cathy, Lucile) ont lu avec beaucoup d’émotion des témoignages de femmes de Harkis, extraits du livre « Nos mères paroles blessées »
Fatima Besnaci-Lancou, fille de harki
de Fatima Besnaci-Lancou
L’association des Pyrénées Atlantiques et ses adhérents s’inscrivent dans une reconnaissance officielle et sans équivoque de l’Etat Français dans l’abandon, les massacres qui s’en suivirent et la relégation dans les camps en  métropole. 
 *******      

 l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article