Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Article Harkis : ils ont commémoré le 12 mai 1962 dans le Périgord.

    Sous l'égide du Comité national de commémoration du 12 mai 1962, l'Association des harkis de Dordogne, veuves et orphelins a organisé le lundi 12 mai 2014 à Périgueux une cérémonie de commémoration du 12 mai 1962, journée de l'abandon, du massacre des harkis et des conditions d'accueil des rescapés dans des camps en France.

Devant le monument aux morts du chef-lieu de la Dordogne, le président Hamid Khemache a convié l'ensemble du monde combattant, les élus et la grande famille des rapatriés pour ce grand rendez-vous de mémoire.

Après la lecture du Message national de commémoration, un orchestre a pu prendre place dans la cérémonie pour interpréter les principaux moments sonores nécessaires à cette commémoration du 12 mai 1962 dans le sud-ouest de la France.

Ceremonie-Abandon-Harkis 7345       

Une vidéo a la cérémonie à Périgueux a été produite par notre ami Gérard GENTE. Ce film permet de revivre cette commémoration du 12 mai 1962 dans le département de la Dordogne.

Pour revivre ce grand moment de mémoire en Périgord, l'Association des harkis de la Dordogne a également mis en ligne un album photos de cette belle cérémonie de commémoration du 12 mai 1962 :

  Bravo les amis de Dordogne !  

Article Source:  

 Ne pas oublier ! de prés ou de loin, à la préparation de cette cérémonie, la mairie de Périgueux, le musée du Périgord, Fatiha, Sabrina, Zahia, Farida M, Christine, Pierrette, Guy, Rabbah, Ben -Miloud, Boualem, Hocine, Boussaad, Mr Allali, Mr Hanou,Claude, les musiciens, les porte-drapeaux,anciens combattants, amis Pieds-noirs, et les anonymes qui ce reconnaitrons sur l'album photos, dont nous avons oublié leurs noms.

                *******            

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article