Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire du camp de réfugiés harkis de ZERALDA (1962-1964) 1/16

        Venez découvrir tous les lundis, et pendant 16 semaines l'Histoire du camp de réfugiés harkis de ZERALDA de Jacques Vogelweith.

Dernier régiment rentré avec les derniers harkis sauvés.  

Un grand merci à Jacques Vogelweith et au Général (2S) Henry-Jean Fournier pour ce moment de partage.

          Jacques  Vogelweith           

      jacques-vogelweith-General--2S--Henry-Jean-F  

                                                           Henry-Jean Fournier              

Cliquez sur les photos pour agrandir, puis droit pour imprimer l'image. 

Histoire du camp de réfugiés harkis de ZERALDA

           

Histoire du camp de réfugiés harkis de ZERALDA 1

*******

*******

Vous pouvez laisser un commentaire sous chaque article, en bas à gauche, dans commenter cet article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Claude Florès 18/10/2018 01:34

Bonjour. Je découvre votre émouvant blog à la suite d'une recherche au hasard sur internet
J'ai été,en tant qu'appelé du contingent, officier d'appro de mon régiment le 152 e basé à Zéralda, le 2e bataillon était à Sidi Feruch. Mon témoignage reste très modeste. J'étais en liaison permanente avec un capitaine originaire d'Algérie (Blida ou Boufarik je crois) pour le ravitaillement des harkis abrités au camp puisque j'assurais l'ordinaire du régiment en allant aux marchés de Blida et d'Alger et aux établissements Lebar à Baab El Oued ainsi que divers fournisseurs. Les gens ne parlaient pas, rendus muets par la peur. Après leur séjour à Zéralda, Les GMC bâchés emmenaient de nuit les familles harkis jusqu'au quai de l'Amirauté au port d'Alger. Je ressens une immense peine pour le sort des harkis mais, à l'époque, j'étais cantonné à mon modeste rôle de jeune officier d'appro. J'ai 79 ans que ceux qui m'ont connu là bas reprennent contact s'ils le veulent. Merci. Aspirant puis s/lieutenant Jean-Claude Florès arrivé au 2 15 2 en mai-juin 62. Amitiés.