Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La commémoration du 17 octobre 1961-17 octobre 2012

Une occasion de demander, aussi, la reconnaissance de la responsabilité de la France dans le drame des harkis. 

Rassemblement le 17 Octobre 2012 au Pont Saint Louis à Paris.

C’est une première : l’appel des associations qui organisent la commémoration du 17 octobre 1961 demande que « l'Etat français reconnaisse sa responsabilité dans l'abandon des harkis, les massacres et l'enfermement dans les camps en France en 1962 ».

 

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police. Pour le 17 octobre 2012, les associations signataires d’un appel commun demandent donc que « l'Etat français reconnaisse sa responsabilité dans l'abandon des harkis, les massacres et l'enfermement dans les camps en France en 1962 ».

 

Ces associations exigent également « que la liberté d’accès aux archives soit effective pour tous, historiens et citoyens » et que « la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie soit redéfinie sur des bases totalement différentes ». L’association harkis et droits de l’Homme, en accord avec ces demandes, a signé cet appel.

  Cliquez sur le bulletin pour agrandir, puis droit et Enregistrer l'image sous... pour l'imprimer.

    17-octobre-1961--17-octobre-1962.jpg 

     Source: Harkis et Droits de l'Homme

-----------------

l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article