Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettre adressé à M. Hollande par M. Arfi (suite)

 Hacène Arfi 

Hacène ARFI  

Monsieur le Président,

Le 29 novembre 2012, le conseil constitutionnel s’est prononcé favorablement sur la loi relative à la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Vous trouverez joint à ce courrier ma médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite, cette médaille pour mémoire m’a été personnellement remise par Monsieur Jacques Chirac, le 25 septembre 2001 aux Invalides, au regard des services rendus à ma communauté. Depuis maintenant trente ans, je milite pour la défense de la communauté harkie et l’un des points essentiels de ce combat se trouve être la reconnaissance du génocide harki qui a eu lieu à partir du 19 mars 1962.

Autrefois fier de cette distinction, je n’ai aucune envie de brandir cette médaille dans le contexte actuel et surtout pas après avoir été insulté de la sorte, cette loi est une véritable gifle à travers cette loi vous nous démontrer votre mépris envers la communauté harkie et leurs enfants.

Quelle méconnaissance des résolutions du 19 mars 1962, vous avez délibérément ignoré le massacre, l’abandon et le sacrifice de ces valeureux soldats qui ont payés de leur vie leur engagement derrière le drapeau tricolore.

Aujourd’hui, je ne suis pas fier de la France, j’ai honte pour vous, Monsieur le Président, et pourtant mon père a combattu pour les valeurs de la France : la liberté, l’égalité et la fraternité.

Je ne suis pas étonné la France ne s’est pas montré très courageuse, on a même été vendu pour du pétrole et du gaz, il y a maintenant cinquante ans et vous continuez sur cette lignée.

Cette loi est incomprise par l’ensemble des associations harkies, de pieds noirs et de la majorité des anciens combattants, vous avez délibérément ignoré le mécontentement croissant de toutes ces associations, elle remet en cause la cohésion sociale et c’est vous aujourd’hui qui me poussez à sortir du droit chemin, du chemin du dialogue et de la concertation.

Sachez Monsieur le Président avec tout le respect qui est du à votre rang que je ne souhaite plus porter cette médaille qui pourtant à mes yeux revêtait une grande importance, je vous la remets, je ne veux pas l’entacher, je suis persuadé que vous en ferez bon usage en la remettant aux porteurs de valises et aux hommes sans honneur qui sont à l’origine de cette loi.

Je vous présente, Monsieur le Président de la République, mes respectueuses salutations.

Hacène ARFI, Président de la Coordination Harka   

       -----------------

 l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

touak 12/12/2012 21:14


bonsoire.on devré faire comme monsieur hacene arfi envoyé nos médailles a monsieur le président.je dit bravo a monsieur hacene arfi et quelle courage de lavoire fé