Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plaque de la honte a disparu ! (3) « Karim » fait école !

A Bédarieux, le rond-point dit « du 19 mars 1962, fin de la guerre d’Algérie » n’a plus de nom.

Rond-point_BedarieuxB

Le rond-point de Bédarieux , dit «du 19 mars 1962, etc. » jusqu’à cette nuit (plaque agrandie).

 

  « Karim » fait des émules ! Il semble que, en relatant l’équipée du fils de Harki du Sud-Ouest qui a fait un raid de quatre cents kilomètres pour débaptiser le Pont du 19 mars 1962, ex-Pont Bayard, à Toulouse, j’ai donné des (bonnes) idées à nos concitoyens Piénoirs, Harkis et Patriotes. Cette nuit anniversaire du tragique drame d’Alger du 26 mars 1962, deux nouvelles plaques honteuses ont été décrochées dans l’Hérault : l’une à Bédarieux, l’autre à Béziers. Comme le phénomène risque de prendre de l’ampleur, j’ai décidé de baptiser « Karim » tous ceux qui prendront exemple sur celui de Toulouse 

    L’auteur de ce « vol », comme disait France 3 Midi-Pyrénées à propos du cas de Toulouse, a procédé de la même manière que son modèle. Il s’est rendu sur les lieux et a fait son affaire en quelques minutes, non sans risques, cette fois, car il s’est trouvé nez à nez avec des témoins qui auraient pu gâcher la fête. Mais je raconterai l’anecdote, assez cocasse, je dois le dire, plus tard, lorsque les faits seront prescrits, car les deux personnes, fort sympathiques, paraît-il, pourraient pâtir de toute publicité mal à propos.

Donc, ayant décroché la plaque, sans avoir à user d’un escabeau, cette fois car elle se trouvait au ras des pâquerettes (voir photo), il s’empressa de me téléphoner et de m’envoyer une preuve de son « forfait ». Comme il me demandait ce qu’il devait faire de l’objet du délit, je lui répondis qu’il lui revenait de droit à titre de prise de guerre. Du coup, il me vient l’idée de réunir et d’exposer un jour toutes les plaques qui ne manqueront pas d’être démontées, décrochées ou descellées dans le courant de cette année. En tout cas, le concours est lancé.

 

    Ce rond-point « du 19 mars 1962″ est sur un de mes parcours cyclistes favoris, entre Béziers et le Col de Perthus (813 m) au-dessus de Lodève. A chaque fois que je suis passé devant cette plaque, j’ai eu envie d’y décocher un grand coup de pied. Je crois bien, même, avoir eu la tentation de la déboulonner car elle est particulièrement provocante. Remarquez en effet qu’elle porte l’inscription du 19 mars 1962, fin de la guerre d’Algérie« . Cette formule insultante et dénuée d’égards pour nos morts, à commencer par ceux que nous honorons ce mercredi 26 mars 2014, porte la marque de la FNACA et des porteurs de valises du FLN.

Le maire de Bédarieux, Antoine Martinez, Communiste passé récemment au PS, est l’un d’eux. Du coup, quand je parle de cette petite ville aux pied du massif de l’Espinousse, je ne peux m’empêcher de dire « Bled arioul » (le « pays du bourricot », en Kabyle).

101386~1

 

 A Béziers aussi, il y avait une « rue du 19 mars 1962″. Je dis « il y avait » parce qu’elle n’est plus. Enfin, c’est toujours une rue, mais elle aussi a perdu son nom cette nuit. Je ne sais pas par laquelle il a commencé mais « Karim » lui a fait subir le même sort que celle de Bédarieux. A cette occasion, j’apprends que Raymond Couderc, l’ancien collabo des fellaghas (il a enseigné pendant huit ans aux petits Algériens dont les pères avaient égorgé les nôtres), a, lui aussi, baptisé de la funeste date une rue française, une petite rue de la Devêze, l’ancien quartier piénoir investi par les Immigrés. M’est avis que ça a compté dans la déroute de son successeur Elie Aboud au premier tour des Municipales du 23 mars.

    La meilleure réponse que nous puissions opposer à l’anti-France qui persiste à salir notre pays et à nous provoquer en honorant une des dates les plus honteuses de son Histoire est de mettre à bas chacun des signes visibles de cette forfaiture. C’est pourquoi j’encourage les Piénoirs, Harkis et Patriotes à suivre l’exemple de « Karim » et à me charger de la publicité de ces actes de résistance. Je veux bien servir de récepteur, de receleur et de porte-parole de cette bonne action.

http://www.harkisdordogne.com/article-la-plaque-de-la-honte-a-disparu-123016397.html

http://www.harkisdordogne.com/article-la-plaque-de-la-honte-a-disparu-2-123034998.html

Article Source    Kader Hamiche  

*******     

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article