Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le collectif du 5 avril 2012 appelle à un changement radical de politique gouvernementale à destination des familles de harkis.

Le Collectif du 5 avril 2012 appelle à un changement radical de politique gouvernementale à destination des familles de harkis    

          
21/02/2014    
Quelle politique entend mener le fils de harki Kader ARIF à la tête du ministère des anciens combattants ? Où va le ministre délégué Kader ARIF sur le dossier des familles de harkis ? Les engagements du 5 avril 2012 du président de la République François HOLLANDE seront-ils un jour mis en oeuvre par le ministre et fils de harki Kader ARIF ?      

A ces interrogations, il revenait à la réunion convoquée par Kader ARIF au ministère des anciens combattants le mardi 18 février 2014 de donner une feuille de route à la mise en oeuvre des engagements pris le 5 avril 2012 par François HOLLANDE à destination de l'électorat des familles de harkis.

Afin que cette réunion soit détournée de cet objectif, le Collectif du 5 avril 2012 a mené le 18 février 2014 à l'entrée du ministère des anciens combattants une campagne de tracts distribués à la cinquantaine de représentants de la communauté harkie choisis par Kader ARIF pour cette réunion de travail. Cela pose aussi la question de savoir si on peut serieusement travailler dans une réunion à cinquante ? Et travailler sur quoi avec un tel nombre de participants ?

Boaza kader Matignon

Aucun ordre du jour n'ayant été fixé à cette réunion du travail, le Collectif du 5 avril 2012 a alors souhaité distribuer des tracts à l'entrée du ministère afin de rappeler aux participants qu'il ne saurait y avoir un autre ordre du jour que la mise en oeuvre des engagements du 5 avril 2012.

A noter que Boaza GASMI et son parte-parole Si Mohand SACI avaient le déplacement depuis le Lot-et-Garonne pour être présents à l'entrée du ministère des anciens combattants. Conviés à cette réunion, ces derniers n'ont pas souhaité prendre part à cette "mascarade de dialogue et de travail".

"Le 12 novembre 2013, sur demande insistante du ministre Kader ARIF, j'avais pris part à une première réunion de travail où étaient présents une dizaine de représentants très âgés de la première génération. J'avais à l'époque dénoncé les méthodes du ministre comme n'étant pas sérieuses pour travailler concrètement sur le dossier des familles de harkis. C'est pourquoi lors du grand rassemblement à Agen le 21 décembre 2013, j'avais pris l'initiative de constituer un groupe d'une trentaine de personnes réellement représentatives de la communauté à même de travailler avec moi et le ministère en vue de préparer une rencontre prochainement avec le président de la République. Kader ARIF a souhaité procédé autrement à décidant unilatéralement qui doit représenter les familles de harkis auprès du Gouvernement.

Ne pouvant accepter cette façon de faire du ministre Kader ARIF, je suis donc venu à Paris pour exprimer mon mécontentement auprés de diverses institutions. Enfin, j'ai souhaité par ma présence devant l'entrée du ministère appeler les différentes personnes qui ont prit part à cette réunion à leurs propres responsabilités" a déclaré Boaza GASMI après avoir clairement exprimé de vive voix à Kheira DRISSI, conseillère pour rapatriés de Kader ARIF, de sa ferme décision de ne pas prendre part à cette réunion de travail convoquée par Kader ARIF.

Pour sa part, au delà de la campagne de tracts à l'entrée du ministère des anciens combattants, le Collectif du 5 avril 2012 s'est engagé le même jour dans une démarche d'interpellation des plus hautes autorités de l'Etat.

En ce sens, une motion dénonçant la gestion du dossier harkis par le ministère des anciens combattants au cours de ces vingt derniers mois a été remise au Premier secrétaire du Parti socialiste ainsi qu'à Matignon et à l'Elysée.

Le Collectif du 5 avril 2012 appelle à un changement radical de politique gouvernementale à destination des familles de harkis.

La dénonciation de l'actuelle gestion du dossier harkis est d'autant plus légitime aujourd'hui que rien de sérieux n'est ressorti de la réunion de travail convoquée par Kader ARIF le mardi 18 février 2014. Notre ami Ali AMRANE, porte parole du Collectif des associations de harkis des Alpes-Maritimes, se bat depuis sa participation à cette réunion pour qu'un compte rendu officiel soit rédigé et diffusé par le cabinet du ministre délégué aux anciens combattants. Une semaine après la réunion, aucun compte rendu n'a été diffusé par les services du ministre.

Ainsi va le sérieux des réunions de travail convoqués par le ministre Kader ARIF...

________

La lettre du Collectif du 5 avril 2012 remise au Premier secrétaire du Parti socialiste, au Premier Ministre et au Président de la République

 

        L'opposition reçoit des réprésentants des familles de harkis      

Boaza GASMI et son porte-parole avaient fait le déplacement pour Paris avec un planing chargé les mardi 18 février et mercredi 20 février 2014. Le mardi 18 février 2014, à défaut de prendre part à la mascarade de réunion de travail convoquée par Kader ARIF, Boaza GASMI et Si Mohand SACI ont souhaité déposer en personne une lettre adressée à Kader ARIF. Dans cette lettre, également portée à la connaissance d'un grand nombre d'autorités, le Comité nationale de liaison dénonce les façons de faire du ministre Kader ARIF au cours de ces derniers mois.

Le lendemain, mercredi 22 février 2014, une délégation de représentants des associations de harkis amenée par Boaza GASMI a été reçue par le président de l'UMP Jean-François COPE au siège de la rue de Vaugirard pour débattre et étudier les modalités d'un travail que l'opposition pourrait à terme porter dans l'intérêt des familles de harkis.

Une rencontre avec le responsable centriste de l'UDI Jean-Louis BORLOO avait été également programmée. Mais les récents ennuis de santé que connaît actuellement le président de l'UDI Jean-Louis BORLOO ont conduit la formation centriste a renvoyée à plus tard une rencontre avec les représentants des familles de harkis.

_____

La lettre de Boaza GASMI à l'attention du ministre Kader ARIF

Logo Groupe de contact harkis et pouvoirs publics

*******     

  l'Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins , et le site http://www.harkisdordogne.com/ Périgueux 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article